Site (non officiel) consacré à HEARTBREAK HOTEL et THE HELLBOYS (NIKOLA ACIN).
Site non officiel consacré à HEARTBREAK HOTEL, THE HELLBOYS, NIKOLA ACIN, YAROL POUPAUD, JOHNNY HALLYDAY.
Visuels de l'album "MUTANT LOVE" (2006) de THE HELLBOYS.
Visuels de l'album "SNAKE EYES" (2008) de HEARTBREAK HOTEL.
Vidéos officielles de HEARTBREAK HOTEL (de 2007 a 2010) et des HELLBOYS (2006).
Visuels de HEARTBREAK HOTEL en 2006 et 2007.
Chronique du CD "SNAKE EYES" de HEARTBREAK HOTEL dans "ROCK n FOLK" (aout 2008).
Chronique du CD "SNAKE EYES" de HEARTBREAK HOTEL dans "ACCORDEON et ACCORDEONISTES" (octobre 2009).
Chroniques des albums de THE HELLBOYS et HEARTBREAK HOTEL par NICOLAS UNGEMUTH dans "ROCK ET FOLK" (juillet 2011).
Interview des HELLBOYS dans le fanzine "L'ORDONNANCE" (2004).
Hommage a NIKOLA ACIN par "ROCK N FOLK" (juin 2008).
"MES DISQUES A MOI" : YAROL POUPAUD (dans "ROCK N FOLK", avril 2010).
"JUKE BOX MENTAL" par NIKOLA ACIN : DICK RIVERS, CHRISTOPHE, LEE HAZLEWOOD, APRIL MARCH, VIGON, SMOKEY ROBINSON, YAROL POUPAUD, IKE TURNER, WENDY JAMES, NEIL YOUNG, SAM MOORE.
30 singles rock n roll par NIKOLA ACIN (2007).)
Concerts "Le retour du kif" de LES MALKA FAMILY les 19 et 20 decembre 2019 a La Maroquinerie (Paris) : compte rendu.
Chronique de "YAROL" (2019), premier album solo de YAROL POUPAUD.
DAVID HALLYDAY ("Le temps d'un concert") : chronique de son album "J'ai quelque chose a vous dire" et de son concert du 11 janvier 2019 a Enghien-les-Bains (95).
Concerts hommages a JOHNNY HALLYDAY ("Les rocks les plus terribles"), BOBBIE CLARKE, VINCE TAYLOR ET SES PLAY-BOYS par RICKY NORTON & THE NEW SHOWMEN + JOEY GRECO les 26 mai et 13 juin 2018 a Paris : compte rendu.
MALKA FAMILY, album "Le retour du kif" (2017) + concerts a La Cigale (Paris) et au Chinois ("Tous a la Discomobile !" a Montreuil) en janvier 2018 : chronique detaillee.
Concert du groupe du "RESTER VIVANT TOUR" de JOHNNY HALLYDAY le 9 decembre 2017 a La Madeleine (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY (concerts "Rester vivant" et "De l amour") les 27 et 29 novembre 2015 + 2 et 3 fevrier 2016 a Bercy AccorHotels Arena (Paris) : compte rendu.
YAROL POUPAUD + THE HELLBOYS + PHILIPPE ALMOSNINO (concert "Mutant Love" pour NIKOLA ACIN) le 22 decembre 2015 au Bus Palladium (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY le 15 decembre 2013 au TRIANON (Paris) : compte rendu.
Dernier concert parisien de LITTLE RICHARD, le 7 juin 2005 a L'OLYMPIA : compte rendu.
GERARD BLANCHARD le 24 juin 2013 au THEATRE DU PETIT SAINT MARTIN (Paris) : compte rendu.
Compte rendu du show "BORN ROCKER TOUR" de JOHNNY HALLYDAY le 16 juin 2013 a BERCY (Paris).
RACHID TAHA "ZOOM" le 16 mai 2013 au TRIANON (avec MICK JONES) et le 12 juillet 2013 sur la place de la Republique (Paris) : compte rendu.
Compte rendu du show "MISTER D TOUR" de DICK RIVERS : au CASINO DE PARIS 2011, à l'OLYMPIA (2012), à Noisy-le-Grand et Clamart (2013).
JEAN-LUC LAHAYE le 30 mars 2013 au BATACLAN (Paris) : compte rendu.
SUPERBUS "SUNSET CLUB TOUR" le 11 decembre 2012 a l'OLYMPIA (Paris) : compte rendu.
Concerts live "STARS 80" au GRAND REX et MADER a Villeneuve (oct. 2012) : comptes rendus.
CHRIS ISAAK le 12 octobre 2012 au GRAND REX (Paris) : compte rendu.
LES AVIONS le 3 octobre 2012 au SCOP CLUB (Paris) : compte rendu.
DIDIER WAMPAS AND THE BIKINI MACHINE, SUGAR AND TIGER, EFFELLO ET LES EXTRATERRESTRES le 29 septembre 2012 a la MAROQUINERIE (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY "TOUR 2012" les 15, 16 et 17 juin 2012 au STADE DE FRANCE (Saint-Denis) : compte rendu.
ICI PARIS, "LE RETOUR" (2012) : chronique detaillee du nouveau CD et du show 2012.
INXS le 11 decembre 2011 au BATACLAN (Paris) : compte rendu.
JEAN-PHILIPPE SMET dans "LE PARADIS SUR TERRE" au THEATRE EDOUARD VII (Paris) : compte rendu.
"TRIBUTE TO PIERO CACCIA" avec YAROL POUPAUD, MARIE FRANCE, CONTROL CLUB, BERTRAND BURGALAT le 31 mai 2010 au GIBUS (Paris).
HEARTBREAK HOTEL (YAROL POUPAUD, ALAIN CHENNEVIERE, HUGO HOOKA HEY, TONY TRUANT, HUBERT 06 THE HUB, THOMAS DARMON, GAEL, JOCELYN, CLARA, NAOMI GREENE) le 26 fevrier 2010 au SCOPITONE (Paris).
HEARTBREAK HOTEL (YAROL POUPAUD and friends) le 22 janvier 2010 au POINT FMR (Paris).
"NIKOLA ACIN TRIBUTE" (YAROL POUPAUD, THE HELLBOYS, HEARTBREAK HOTEL, VINCENT PALMER, ALAIN CHENNEVIERE et de nombreux guests) le 27 juin 2008 au GIBUS (Paris).
THE HELLBOYS le 9 mai 2008 au GIBUS (Paris).
HEARTBREAK HOTEL le 2 decembre 2006 et le 31 mars 2007 au NOUVEAU CASINO (Paris).
THE HELLBOYS au "AIRWAVES ROCK FESTIVAL" le 26 juin 2006 a LA CIGALE (Paris).
THE HELLBOYS le 2 juin 2006 au GIBUS (Paris).
THE HELLBOYS et NINA ROBERTS : "NINA IS A PUNK ROCKER" (dans "Rock n Folk", novembre 2005).
Contact
Livre d'or
Compteur
 

MALKA FAMILY, album "Le retour du kif" (2017) + concerts a La Cigale (Paris) et au Chinois ("Tous a la Discomobile !" a Montreuil) en janvier 2018 : chronique detaillee.



• Visionnez les clips officiels de

— “Donne-moi ça !” :

CLIQUEZ ICI

— “Minnou (Minou)” : 
CLIQUEZ ICI










• Page spéciale 
(avec compte rendu détaillé)
« Concerts “Le retour du kif” 
de LES MALKA FAMILY
les 19 & 20 décembre 2019 
à La Maroquinerie (Paris) » 

sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI

 



Chronique de l’album

“LE RETOUR DU KIF”

de MALKA FAMILY


Et des concerts

le 12 janvier 2018 de 20h à 22h30

à La Cigale (Paris)

+ le 13 janvier 2018 de 23h25 à 1h10

au Chinois à Montreuil-sous-Bois (93) :


Les Malka, ce n’était pas du tout mieux avant. Jusqu’à
ce “Retour”, ils n’avaient pas réalisé de disque digne
de leur activité scénique (1).



Janvier 2018 : à l'angle des rues
Réaumur et Beaubourg (75003).


Sur disque comme à La Cigale (12 janvier) et au Chinois
à Montreuil (13 janvier), Malka sonne plus vivifiant qu’auparavant. On a l’impression que les membres
de l’actuelle formation ont toutes et tous 20 ans,
une très solide expérience technique en plus.



Surtout, il y a une musicalité imparable, irréprochable, endiablée, incroyable. Une tournerie P-funk’n’roll fascinante, excitante, pro. Pleine de cuivres, d’envolées maîtrisées de claviers intersidéraux. Des chœurs bien sentis, masculins et féminins, dans tous les recoins.



Woody Braun.

Depuis leur retour scénique en 2015, Woody Braun (saxophone alto) et Dany O’ (basse) sont les deux chanteurs principaux (avec Sev K et Gilda Peter).
Ils ont beaucoup plus de souplesse vocale et groovy
que Berko, chanteur lead des Malka 90s doté d’une voix plus rock alterno que funk (“Lady Pop”).




Avec “Le retour du kif”, les Malka publient ce qu’on peut considérer comme, oui, le meilleur album de P-funk’n’roll en français de l’histoire musicale de France.




En même temps, il n’y en a pas eu tant que ça, dans l’Hexagone, des disques funk à l’esprit rocky (2).
Qui, musicalement, tournent à plein régime,
avec un savoir-faire, une expérience et une exigence collectives de ce niveau.



Depuis les années 1990, les Malka se sont perfectionnés.
À l’inverse des albums “Rlack Boots” et “Tous des ouf !”, il n’y a pas dans “Le retour du kif” le sentiment
d’un amateurisme au niveau de la technique musicale.



Les Malka Family 2017/2018. De gauche à droite :
Jay Murphy (clavier), Isaac Ben Araz (trombone),
Yvan Tamayo (percussions), Sev K (lead vocals, choeurs),
Woody Braun (saxophone alto, lead vocals),
Romain Van Den Berg (batterie),
Dany'O (basse, lead vocals), Joe Mannix (guitares),
Beyonder (ambianceur, lead vocals),
Gilles C Freak (trompette),
Cool Jam (claviers, lead vocal sur "L.A. Party" live),
Eric Rohner (saxophone ténor),
Gilda Peter (lead vocals, choeurs).

On sent une profondeur, une envie d’aller au-delà de la pose hédoniste, surjouée et appuyée (contrairement au gag “C nous les funky”, sur l’album “Tous des ouf !”).



Ils peuvent se frotter aux musiciens américains d’Amérique toujours en vie (ou leurs descendants spirituels) ayant créé le funk. Le public peut constater
cela en les voyant sur scène.


Ce sera d’ailleurs le cas le 3 juillet 2018 au Casino de Paris, lors du concert avec George Clinton Parliament Funkadelic, en quasi double tête d’affiche.



À acheter en priorité : le Compact Disc Laser, qui contient quatorze titres. Le 33 tours vinyle, lui, pour une question de confort d’écoute, n’a que dix titres. Il y manque notamment “Maman Madi” et “Portenawak”. L’une de ces deux chansons aurait pu être intégrée à la place
de “Rêve orangé”.


Supervisée par le guitariste Joe Mannix, la production
est aboutie, soignée, brillante.



Joe Mannix et Dany'O.

“Donne-moi ça !” est la suite de “Taudi Groove”,
avec un clin d’œil à l’intro vocale de “Tous des ouf !”.
Ce titre mérite d’être un tube mondial. De cartonner autant que les morceaux de discothèque de Les Daft Punk.



Avril 2017, devant le magasin Betino's Record Shop,
32 rue Saint-Sébastien, 75011.
De gauche à droite : Dany O', Gilda Peter,
Cool Jam, Gilles C Freak, Joe Mannix,
le monsieur qui gère le magasin Betino,
Woody Braun.


“Donne-moi ça !” a toutes les qualités et le potentiel pour mettre la bonne ambiance partout sur la planète Terre.
Sa rythmique irrésistible, les clapements de mains, la voix grave de Dany O’ (chœur, chant lead), les slaps de basse, les bienheureux cuivres libèrent les cerveaux et remuent les corps.




En plus d’être un titre “intelligent” de dance musique.
Au sens : pas bêta, ni aseptisé, ni au kilomètre. Et un texte bien de chez nous, les Gaulois. Qui démontre que les mots « Donne-moi ça encore une fois », chantés, ont plus de force et de caractère que « Give it to me one more time ».



Pas qu’à travers son titre, “Poulet cuit” est très dans l’ambiance Rufus “Do the Funky Chicken” Thomas.
Par son aspect rythmique haché, sa diction vocale.

On pourrait faire un mash up “Poulet cuit”/”Do the…”, ça pulserait du tonnerre. La musique de “Poulet cuit”
est comme une suite ondulante et chaloupée de
“On veut d’la thune”.


Janvier 2018, 
chez Guibert Jeunes Boulmich (75006).


Mal placé (en position n°2, sur CD comme sur vinyle), “Rêve orangé” est le titre faible du disque. Il sonne comme de la funk inoffensive (Imagination, Kool et le Gang,
Terre Vent et Feu, George Benson, Al Jarreau, etc.).
Et non comme du “le funk” (au sens rock et roll musique).


L’intro et le riff des cuivres font penser au générique
de la série “La croisière s’amuse”.
C’est la chanson
la moins Malka Family, d’un classicisme total.




Gilda Peter chantant "Fun kiffeur".

“Fun kiffeur”, de la même veine disco funk, lui, est nettement plus réussi. Car moins hésitant, avec un texte aux sonorités plus swinguantes. À noter dans les paroles : une référence à “Suzy funk” et une autre à “Malka on the Beach”.


Le refrain, facile à retenir, est percutant. Et l’ambiance générale (voix lead de Gilda, chœurs, basse Bootsy
du Dany) est excellente. Joué par l’invité Alexandre Léauthaud, l’accordina amène une touche Little Stevie Wonder à l’harmonica.



12 janvier 2018, La Cigale (75018 Paris) :
Gilda Peter, le poulet du clip "Donne-moi ça",
Sev K, durant "Tous des ouf !".


Sur “Minnou (Minou)”, Woody, Gilda et Sev s’amusent avec les sonorités des mots : “attache”, “chatte”,
“à moi”, “matou”, “M.A. tétéou”, “zou bisou bisou”
(Gillian Hills !), “zou zou je m’en fous”, “mis au lit”, “miauler”, etc.



Cool Jam chantant "L.A. Party"
lors du rappel.


“Portenawak” est une sorte de mambo timba latino funk. C’est un hymne à l’hédonisme, à bien apprécier la chance d’être en vie et en bonne santé. En le comparant aux lourdingues “C nous les funky” et “C’est Malka” de 1992, on mesure la riche avancée artistique musicale des Malka.



Dany'O.

“Judy” a un côté hip hop originel (Afrika Bambaataa, Grandmaster Flash & The Furious Five, même “Street Dance” de Les Break Machine). Dans son rythme,
sa simplicité, le phrasé de Dany. Comme pour “Body & Soul (Chez Roger)”, c’est un rappel à leur jeunesse
des années 1980 (le Globo, Radio Nova, etc.).


Flyer de Chez Roger Boîte Funk au Globo (75010).
Visuel trouvé sur l'internet.


Les Malka délivrent une chaloupante et éclatante version de “Malka on the Beach”. Elle convainc bien mieux que l’original de 1991, psychorigide et mal enregistré.


Dans cette relecture 2017/2018, ils montrent tout ce
qu’ils ont gagné en professionnalisme. Avec un plaisir
très communicatif de jouer resté intact.


Beyonder, l'ambianceur.

“Maman Madi” et “Bellevie” (surtout la version “Cosmic Rock” pour ce dernier titre, plus que la “Sundown”) sont deux fantastiques gros funk rock super carrés 1 2 3 4. Avec plein de cuivres, de claviers, d’effets sonores
ou vocaux.


Ces deux textes sont très bien tournés. On y entend
une belle fluidité dans l’enchaînement des mots.




Cigale ou Chinois, s’il faut choisir l’un des deux concerts, c’est celui de Montreuil en prem’s. Petite salle, comme dans ton salon. Ambiance addictive et positivement chaude, du début à la fin, de 23h25 à 1h10 du mat’.
La musique qui assure, sans temps mort.


Interaction totale entre le groupe et nous, les spectateurs-danseurs-sautilleurs. Tout en sueur et en mouvement perpétuel durant une heure quarante-cinq.


François Guibert

(6 mars 2018)



(1) : à leur actif, “Rlack Boots” (1990), “Malka on the Beach” (1991), “Tous des ouf !” (1992) et “Fotoukonkass” (1997). Ce dernier bénéficie d’une prod’ pro, sophistiquée mais lisse. Sauf la version radio de la chanson titre
et le rocky “On veut d’la thune”.



(2) : à l’époque de Malka prem’s version, le groupe parisien Human Spirit possédait cette musicalité funk’n’roll (mégatendance reggae top en plus). De 1993
à 1998, sur scène comme sur disque. En témoignent leurs albums CDs “No Pasaran” (1993), “L’esprit humain” (1994) et la bonne moitié réussie de “Partisan” (1997). 


 

• Pour commander des Compact Discs Lasers,
vinyles (maxi, 33 tours), t-shirts
de LES MALKA FAMILY,
c'est par ici vers le site officiel :

CLIQUEZ ICI




Ci-dessous, photos officielles
de MALKA FAMILY en concert
le vendredi 23 novembre 2018
au Deux-Pièces Cuisine
à Le Blanc-Mesnil (93) :




• Page spéciale 
(avec compte rendu détaillé)
« Concerts “Le retour du kif” 
de LES MALKA FAMILY
les 19 & 20 décembre 2019 
à La Maroquinerie (Paris) » 

sur ce lien :
CLIQUEZ ICI
 





• Concert de GEORGE CLINTON
PARLIAMENT FUNKADELIC
meets LES MALKA FAMILY
le mardi 3 juillet 2018
au Casino de Paris.





Set list du concert
“TOUS À LA DISCOMOBILE !” 
de MALKA FAMILY
le samedi 13 janvier 2018
de 23h25 à 1h10 du mat' au Chinois
(Montreuil-sous-les-Bois) :

• “Taudi groove” 



• “Tape-les comme ça” 



• “Fricassée de funk” 
+ “Ciscomulkr” 



• “Fun kiffeur”

• “On veut d'la thune”



• “Poulet cuit” 



• “Nouveau monde” 



• “Tous des ouf !” 



• “Malka on the Beach” 



• “Donne-moi ça !” 



• “Minnou (Minou)” 



Rappel

• “L.A. Party” 




Set list du concert
“LE RETOUR DU KIF” 
de MALKA FAMILY
le vendredi 12 janvier 2018
de 20h10 à 22h30
à La Cigale (Paris) : 


• “Body and Soul”
(intro instrumental)   

• “Fricassée de funk” 
+ “Ciscomulkr” 

• “Tape-les comme ça” 



• “Roller” 

• “Suzie Funk” 



• “Fun kiffeur”

• “Judy” 

• “Nouveau monde” 



• “On veut d'la thune” 



• “Tous des ouf !” 

• “Malka on the Beach” 



• “Donne-moi ça !” 

• “Minnou (Minou)”



• “Bellevie (Cosmic Rock)” 

Rappel :

• “L.A. Party” 





Urban Dance Squad : Rude Boy (rap, chant),
Tres Manos (guitare), Sil (basse), Magic Stick (batterie),
DNA (DJ, scratchs).
Albums "Mental Floss for the Globe"
(avec "No Kid" et "Fastlane"),
"Life'n'perspectives of a genuine crossover"
(avec "Bureaucrat of Flacostreet"),
"Persona Non Grata" (avec "Demagogue"),
best-of "The Singles Collection".




Auteur du roman "Kif" (2014),
Laurent Chalumeau sort le 2 mai 2018
un nouveau livre, "VNR", toujours chez Grasset.
Il a aussi publié "Fuck", "Topodoco",
"Moi & Bobby McGee", "Anne Frank 2 : le retour !",
"En Amérique", "Les arnaqueurs aussi",
"Maurice le siffleur", "Un mec sympa",
"Bonus", "V.I.P.", "Neuilly brûle-t-il ?", etc.



• Page spéciale
« Chronique de “Yarol” (2019), 
premier album solo 
de YAROL POUPAUD » 

sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI












      
  








Aujourd'hui sont déjà 120669 visiteurs (224912 hits) Ici!
Ce site web a été créé gratuitement avec Ma-page.fr. Tu veux aussi ton propre site web ?
S'inscrire gratuitement