Site (non officiel) consacré à HEARTBREAK HOTEL et THE HELLBOYS (NIKOLA ACIN).
Site non officiel consacré à HEARTBREAK HOTEL, THE HELLBOYS, NIKOLA ACIN, YAROL POUPAUD, JOHNNY HALLYDAY.
Visuels de l'album "MUTANT LOVE" (2006) de THE HELLBOYS.
Visuels de l'album "SNAKE EYES" (2008) de HEARTBREAK HOTEL.
Vidéos officielles de HEARTBREAK HOTEL (de 2007 a 2010) et des HELLBOYS (2006).
Visuels de HEARTBREAK HOTEL en 2006 et 2007.
Chronique du CD "SNAKE EYES" de HEARTBREAK HOTEL dans "ROCK n FOLK" (aout 2008).
Chronique du CD "SNAKE EYES" de HEARTBREAK HOTEL dans "ACCORDEON et ACCORDEONISTES" (octobre 2009).
Chroniques des albums de THE HELLBOYS et HEARTBREAK HOTEL par NICOLAS UNGEMUTH dans "ROCK ET FOLK" (juillet 2011).
Interview des HELLBOYS dans le fanzine "L'ORDONNANCE" (2004).
Hommage a NIKOLA ACIN par "ROCK N FOLK" (juin 2008).
"MES DISQUES A MOI" : YAROL POUPAUD (dans "ROCK N FOLK", avril 2010).
"JUKE BOX MENTAL" par NIKOLA ACIN : DICK RIVERS, CHRISTOPHE, LEE HAZLEWOOD, APRIL MARCH, VIGON, SMOKEY ROBINSON, YAROL POUPAUD, IKE TURNER, WENDY JAMES, NEIL YOUNG, SAM MOORE.
30 singles rock n roll par NIKOLA ACIN (2007).)
Concerts "Le retour du kif" de LES MALKA FAMILY les 19 et 20 decembre 2019 a La Maroquinerie (Paris) : compte rendu.
Chronique de "YAROL" (2019), premier album solo de YAROL POUPAUD.
DAVID HALLYDAY ("Le temps d'un concert") : chronique de son album "J'ai quelque chose a vous dire" et de son concert du 11 janvier 2019 a Enghien-les-Bains (95).
Concerts hommages a JOHNNY HALLYDAY ("Les rocks les plus terribles"), BOBBIE CLARKE, VINCE TAYLOR ET SES PLAY-BOYS par RICKY NORTON & THE NEW SHOWMEN + JOEY GRECO les 26 mai et 13 juin 2018 a Paris : compte rendu.
MALKA FAMILY, album "Le retour du kif" (2017) + concerts a La Cigale (Paris) et au Chinois ("Tous a la Discomobile !" a Montreuil) en janvier 2018 : chronique detaillee.
Concert du groupe du "RESTER VIVANT TOUR" de JOHNNY HALLYDAY le 9 decembre 2017 a La Madeleine (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY (concerts "Rester vivant" et "De l amour") les 27 et 29 novembre 2015 + 2 et 3 fevrier 2016 a Bercy AccorHotels Arena (Paris) : compte rendu.
YAROL POUPAUD + THE HELLBOYS + PHILIPPE ALMOSNINO (concert "Mutant Love" pour NIKOLA ACIN) le 22 decembre 2015 au Bus Palladium (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY le 15 decembre 2013 au TRIANON (Paris) : compte rendu.
Dernier concert parisien de LITTLE RICHARD, le 7 juin 2005 a L'OLYMPIA : compte rendu.
GERARD BLANCHARD le 24 juin 2013 au THEATRE DU PETIT SAINT MARTIN (Paris) : compte rendu.
Compte rendu du show "BORN ROCKER TOUR" de JOHNNY HALLYDAY le 16 juin 2013 a BERCY (Paris).
RACHID TAHA "ZOOM" le 16 mai 2013 au TRIANON (avec MICK JONES) et le 12 juillet 2013 sur la place de la Republique (Paris) : compte rendu.
Compte rendu du show "MISTER D TOUR" de DICK RIVERS : au CASINO DE PARIS 2011, à l'OLYMPIA (2012), à Noisy-le-Grand et Clamart (2013).
JEAN-LUC LAHAYE le 30 mars 2013 au BATACLAN (Paris) : compte rendu.
SUPERBUS "SUNSET CLUB TOUR" le 11 decembre 2012 a l'OLYMPIA (Paris) : compte rendu.
Concerts live "STARS 80" au GRAND REX et MADER a Villeneuve (oct. 2012) : comptes rendus.
CHRIS ISAAK le 12 octobre 2012 au GRAND REX (Paris) : compte rendu.
LES AVIONS le 3 octobre 2012 au SCOP CLUB (Paris) : compte rendu.
DIDIER WAMPAS AND THE BIKINI MACHINE, SUGAR AND TIGER, EFFELLO ET LES EXTRATERRESTRES le 29 septembre 2012 a la MAROQUINERIE (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY "TOUR 2012" les 15, 16 et 17 juin 2012 au STADE DE FRANCE (Saint-Denis) : compte rendu.
ICI PARIS, "LE RETOUR" (2012) : chronique detaillee du nouveau CD et du show 2012.
INXS le 11 decembre 2011 au BATACLAN (Paris) : compte rendu.
JEAN-PHILIPPE SMET dans "LE PARADIS SUR TERRE" au THEATRE EDOUARD VII (Paris) : compte rendu.
"TRIBUTE TO PIERO CACCIA" avec YAROL POUPAUD, MARIE FRANCE, CONTROL CLUB, BERTRAND BURGALAT le 31 mai 2010 au GIBUS (Paris).
HEARTBREAK HOTEL (YAROL POUPAUD, ALAIN CHENNEVIERE, HUGO HOOKA HEY, TONY TRUANT, HUBERT 06 THE HUB, THOMAS DARMON, GAEL, JOCELYN, CLARA, NAOMI GREENE) le 26 fevrier 2010 au SCOPITONE (Paris).
HEARTBREAK HOTEL (YAROL POUPAUD and friends) le 22 janvier 2010 au POINT FMR (Paris).
"NIKOLA ACIN TRIBUTE" (YAROL POUPAUD, THE HELLBOYS, HEARTBREAK HOTEL, VINCENT PALMER, ALAIN CHENNEVIERE et de nombreux guests) le 27 juin 2008 au GIBUS (Paris).
THE HELLBOYS le 9 mai 2008 au GIBUS (Paris).
HEARTBREAK HOTEL le 2 decembre 2006 et le 31 mars 2007 au NOUVEAU CASINO (Paris).
THE HELLBOYS au "AIRWAVES ROCK FESTIVAL" le 26 juin 2006 a LA CIGALE (Paris).
THE HELLBOYS le 2 juin 2006 au GIBUS (Paris).
THE HELLBOYS et NINA ROBERTS : "NINA IS A PUNK ROCKER" (dans "Rock n Folk", novembre 2005).
Contact
Livre d'or
Compteur
 

DAVID HALLYDAY ("Le temps d'un concert") : chronique de son album "J'ai quelque chose a vous dire" et de son concert du 11 janvier 2019 a Enghien-les-Bains (95).







DAVID HALLYDAY

Chronique de l’album

“J’ai quelque chose à vous dire” (2018)
et du concert le vendredi 11 janvier 2019
au théâtre du casino Barrière

d’Enghien-les-Bains, 95880

(tournée “Le temps d’un concert”) : 

Quand on est un JH (un fan de Johnny), voir David Hallyday chanter sur scène est l’une des façons de garder le contact live avec le rocker du “Rester vivant tour”.


D’autant que le nouvel album, “J’ai quelque chose à vous dire”, contient huit chansons (sur onze) faisant référence
à ce qu’a vécu David depuis le 5 décembre 2017.
  



Via la plume de Lionel Florence, Arno Santa Maria
et Julie d’Aimé, il fait part de ses émotions : douleur, tristesse, chagrin, ainsi que la violence de situations traversées depuis un an. Tout cela avec pudeur et des phrases profondes.
 



Musicalement, David ne prétend pas faire du rock’n’roll, inspiré des années 1950/1960 ou d’une autre décennie. Menant son petit bonhomme de chemin, il évolue actuellement dans un style pop rock moderne, soigné, digne, épuré. Exemple : “Seul au monde”, à l’ambiance musicale raffinée.
 



C’est le CD le plus intéressant, consistant, marquant et abouti de sa discographie. Celui qui est le plus à même d’avoir un large auditoire (déjà 100 000 exemplaires vendus mi-janvier 2019).



Il se révèle plus attachant que les chansons de “Mon pays c’est l’amour”, album à l’atmosphère frigorifiée (1), hormis le rock et roll sensass’ du même nom et qui sonne comme un des “Rocks les plus terribles” version 2018.
 



Outre les trois paroliers, David a conçu son nouveau disque, dont il a composé toutes les musiques, avec Pierre Jaconelli. Tous deux jouent tour à tour des guitares, pianos, claviers. Plus les synthés pour Pierre, les parties
de batterie pour David.

Ce dernier, tout au long du CD, s’amuse à mélanger
sa voix lead et tous les chœurs, qu’il fait lui-même,
d’une manière diversifiée, avec plusieurs tonalités.
 


Ils avaient coréalisé l’album à succès “Sang pour sang” (1999) de Johnny. Leur nouvelle œuvre en commun se situe dans la même veine musicale : envolées mélodiques, lyrisme musical, refrains concis et nets.



Il y a aussi une continuité dans les arrangements, depuis “Sang pour sang”. Comme les “vagues sonores du “Nerf de la guerre” (aux sons triturés) ou du refrain de “J’ai quelque chose…”. Les guitares sont disséminées de façon discrète, juste ce qu’il faut.

Les claviers, eux, sont utilisés en forme de gimmicks accrochant l’oreille (“À toi je pardonne”, “J’ai quelque chose…”).




“Rappelle-moi de t’oublier” est une très bonne chanson pop. Avec un refrain et des couplets qui coulent de source.
 



Les titres phares, ceux qui resteront dans la carrière de David, sont “J’ai quelque chose à vous dire”, “À
toi je pardonne”, “Ma dernière lettre”, “Éternel”. Ça tombe bien, ce sont ceux qu’il interprète, d’affilée et dans cet ordre, sur scène en 2019, comme à Enghien le 11 janvier dernier.




C’est pour ces chansons-là qu’on vient le voir en concert. Les versions live sont à la hauteur des enregistrements studio, aussi intenses et poignants.
 



“On se fait peur” (à l’origine un duo en studio avec Laura Smet en 2010) et le tube “Tu ne m’as pas laissé le temps” (écrit en 1999 en hommage à son grand-père Georges Vartan) sont de beaux moments scéniques à écouter.
  



Ses interventions parlées sont brèves et sincères. Exemple à la fin de “Éternel” : « C’est vrai qu’il y a certaines choses qui le sont, éternelles. » Ou encore : « Je me suis toujours dit que le temps passait trop vite. Un peu trop vite à mon goût, parfois. Je me dis qu’à la fin de nos vies, le plus important qui nous reste, c’est les moments qu’on a passés avec les gens qu’on a aimés. La chanson “Sang pour sang” reflète exactement ce que je viens de
dire. »




Manu Rodier (guitare lead), Antonella Mazza (basse) et Loïc Pontieux (batterie) l’accompagnent. Sur les planches, David est concentré pour chanter et jouer (à la guitare,
au piano) comme il faut ses chansons, en ayant la patate. David est là pour la musique à 100 %. Comme son père.


François Guibert

(27 janvier 2019)




 

N.B. : le régisseur de David est Luc Vindras. Depuis 1987, il était chargé de s’occuper des guitares de Johnny lors de ses concerts et de les lui apporter sur scène (puis de les ramener dans la coulisse).
 
 


(1) : le vrai nouvel album de Johnny Hallyday est le coffret CD/DVD (20 euros) “Stade de France 1998 —
20e anniversaire”. Avec l’intégralité du fantabuleux et intense concert du vendredi 11 septembre sous la pluie.

Le mixage, excellent, est bien plus rock’n’roll que la Super Production Sonore Officielle de l’album live d’origine, paru en novembre 1998 (et issu des concerts des 5 et
6 septembre 1998).

Là, cela sonne comme un disque rocky des plus terribles, reflétant parfaitement l’ambiance chouettement apocalyptique de ce soir d'averse. Avec un Johnny
à la rage vocale décuplée par les éléments du ciel.
Sa Voix impressionnante résonnait de toute son ampleur
à l’intérieur du Stade.

On retrouve cette atmosphère dans ce live extraordinaire, à glisser dans le Top 5 des meilleurs albums live de Johnny : “Rester vivant Tour” (prem’s), “Tour Eiffel 2000”, “Johnny se donne à Bercy” (1987), “Stade de France 2009”.
 




— Set list du concert de DAVID HALLYDAY

le 11 janvier 2019 de 20h35 à 22h05

au théâtre du casino Barrière
d’Enghien-les-Bains (95880) :


“Le cœur qui boîte”


“Sur mes épaules”


“Tendre est la nuit”


“High”


“Un paradis, un enfer”


 “On se fait peur” 


“Tu ne m’as pas laissé le temps” 


 “Sang pour sang”


“Des portes entre nous”


“Devant le miroir”


“The Rising”


 “Infiniment seuls”


“J’ai quelque chose à vous dire”


 “À toi je pardonne”


“Ma dernière lettre”


 “Éternel”


— Rappel :


 “About You”.




 Page spéciale
« Chronique de “Yarol” (2019), 
premier album solo 
de YAROL POUPAUD » 

sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI




 Page spéciale
« Compte rendu des concerts

“Tribute to BOBBIE CLARKE,
 VINCE TAYLOR & SES PLAY-BOYS,
JOHNNY HALLYDAY 
(“Les rocks les plus terribles”)”

de RICKY NORTON & THE NEW SHOWMEN

— le 26 mai 2018 
au Jazz Club Méridien Etoile (75017)

— avec JOEY GRECO 
le 13 juin 2018 
au Jazz Café Montparnasse (75014 Paris) » 

sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI




• 
Page spéciale 
(avec compte rendu détaillé)
 

« Concert du groupe 
“RESTER VIVANT TOUR” 
de JOHNNY HALLYDAY 
le 9 décembre 2017 
à La Madeleine (Paris) » 
sur ce lien :
CLIQUEZ ICI




• Le concert intégral (102 mn)
de JOHNNY HALLYDAY
le dimanche 10 juillet 2016 
à l'Opéra Palais Garnier
est en écoute sur ce lien :
CLIQUEZ ICI








 Page spéciale
(avec compte rendu détaillé)
« Concert “Rester vivant” 
“De l'amour”
de JOHNNY HALLYDAY
les 27 & 29 novembre 2015
+ 2 & 3 février 2016
à BERCY / ACCORHOTELS ARENA
(Paris) »
sur ce lien :
CLIQUEZ ICI






 Page spéciale
(avec compte rendu détaillé)
« Concert “Mutant Love”
(pour Nikola Acin)
de YAROL POUPAUD
& THE HELLBOYS
& PHILIPPE ALMOSNINO
le 22 décembre 2015
au BUS PALLADIUM (Paris) »
sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI









 Page spéciale
(avec compte rendu détaillé)
« 
JOHNNY HALLYDAY
(+ DJ PHILIPPE MANOEUVRE)
le 15 décembre 2013
au TRIANON (Paris) »

sur ce lien :
CLIQUEZ ICI






 
Page spéciale
(avec compte rendu détaillé)
« Le show
“BORN ROCKER TOUR
” 
de JOHNNY HALLYDAY
le 16 juin 2013
à BERCY (Paris) »

s
ur ce lien : 
CLIQUEZ ICI

 



 

 Page spéciale
« Compte rendu
des trois concerts
de JOHNNY HALLYDAY
les 15, 16 & 17 juin 2012
au STADE DE FRANCE
(Saint-Denis) »

sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI


 Page spéciale
(avec compte rendu détaillé)
« JEAN-PHILIPPE SMET
(JOHNNY HALLYDAY),
AUDREY DANA
& JULIEN COTTEREAU
dans la pièce 
“LE PARADIS SUR TERRE

de TENNESSEE WILLIAMS 

au THEATRE EDOUARD VII (Paris) »

sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI

 



 

 

































 







Aujourd'hui sont déjà 120672 visiteurs (224957 hits) Ici!
Ce site web a été créé gratuitement avec Ma-page.fr. Tu veux aussi ton propre site web ?
S'inscrire gratuitement