Site (non officiel) consacré à HEARTBREAK HOTEL et THE HELLBOYS (NIKOLA ACIN).
Site non officiel consacré à HEARTBREAK HOTEL, THE HELLBOYS, NIKOLA ACIN, YAROL POUPAUD, JOHNNY HALLYDAY.
Visuels de l'album "MUTANT LOVE" (2006) de THE HELLBOYS.
Visuels de l'album "SNAKE EYES" (2008) de HEARTBREAK HOTEL.
Vidéos officielles de HEARTBREAK HOTEL (de 2007 a 2010) et des HELLBOYS (2006).
Visuels de HEARTBREAK HOTEL en 2006 et 2007.
Chronique du CD "SNAKE EYES" de HEARTBREAK HOTEL dans "ROCK n FOLK" (aout 2008).
Chronique du CD "SNAKE EYES" de HEARTBREAK HOTEL dans "ACCORDEON et ACCORDEONISTES" (octobre 2009).
Chroniques des albums de THE HELLBOYS et HEARTBREAK HOTEL par NICOLAS UNGEMUTH dans "ROCK ET FOLK" (juillet 2011).
Interview des HELLBOYS dans le fanzine "L'ORDONNANCE" (2004).
Hommage a NIKOLA ACIN par "ROCK N FOLK" (juin 2008).
"MES DISQUES A MOI" : YAROL POUPAUD (dans "ROCK N FOLK", avril 2010).
"JUKE BOX MENTAL" par NIKOLA ACIN : DICK RIVERS, CHRISTOPHE, LEE HAZLEWOOD, APRIL MARCH, VIGON, SMOKEY ROBINSON, YAROL POUPAUD, IKE TURNER, WENDY JAMES, NEIL YOUNG, SAM MOORE.
30 singles rock n roll par NIKOLA ACIN (2007).)
Concerts "Le retour du kif" de LES MALKA FAMILY les 19 et 20 decembre 2019 a La Maroquinerie (Paris) : compte rendu.
Chronique de "YAROL" (2019), premier album solo de YAROL POUPAUD.
DAVID HALLYDAY ("Le temps d'un concert") : chronique de son album "J'ai quelque chose a vous dire" et de son concert du 11 janvier 2019 a Enghien-les-Bains (95).
Concerts hommages a JOHNNY HALLYDAY ("Les rocks les plus terribles"), BOBBIE CLARKE, VINCE TAYLOR ET SES PLAY-BOYS par RICKY NORTON & THE NEW SHOWMEN + JOEY GRECO les 26 mai et 13 juin 2018 a Paris : compte rendu.
MALKA FAMILY, album "Le retour du kif" (2017) + concerts a La Cigale (Paris) et au Chinois ("Tous a la Discomobile !" a Montreuil) en janvier 2018 : chronique detaillee.
Concert du groupe du "RESTER VIVANT TOUR" de JOHNNY HALLYDAY le 9 decembre 2017 a La Madeleine (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY (concerts "Rester vivant" et "De l amour") les 27 et 29 novembre 2015 + 2 et 3 fevrier 2016 a Bercy AccorHotels Arena (Paris) : compte rendu.
YAROL POUPAUD + THE HELLBOYS + PHILIPPE ALMOSNINO (concert "Mutant Love" pour NIKOLA ACIN) le 22 decembre 2015 au Bus Palladium (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY le 15 decembre 2013 au TRIANON (Paris) : compte rendu.
Dernier concert parisien de LITTLE RICHARD, le 7 juin 2005 a L'OLYMPIA : compte rendu.
GERARD BLANCHARD le 24 juin 2013 au THEATRE DU PETIT SAINT MARTIN (Paris) : compte rendu.
Compte rendu du show "BORN ROCKER TOUR" de JOHNNY HALLYDAY le 16 juin 2013 a BERCY (Paris).
RACHID TAHA "ZOOM" le 16 mai 2013 au TRIANON (avec MICK JONES) et le 12 juillet 2013 sur la place de la Republique (Paris) : compte rendu.
Compte rendu du show "MISTER D TOUR" de DICK RIVERS : au CASINO DE PARIS 2011, à l'OLYMPIA (2012), à Noisy-le-Grand et Clamart (2013).
JEAN-LUC LAHAYE le 30 mars 2013 au BATACLAN (Paris) : compte rendu.
SUPERBUS "SUNSET CLUB TOUR" le 11 decembre 2012 a l'OLYMPIA (Paris) : compte rendu.
Concerts live "STARS 80" au GRAND REX et MADER a Villeneuve (oct. 2012) : comptes rendus.
CHRIS ISAAK le 12 octobre 2012 au GRAND REX (Paris) : compte rendu.
LES AVIONS le 3 octobre 2012 au SCOP CLUB (Paris) : compte rendu.
DIDIER WAMPAS AND THE BIKINI MACHINE, SUGAR AND TIGER, EFFELLO ET LES EXTRATERRESTRES le 29 septembre 2012 a la MAROQUINERIE (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY "TOUR 2012" les 15, 16 et 17 juin 2012 au STADE DE FRANCE (Saint-Denis) : compte rendu.
ICI PARIS, "LE RETOUR" (2012) : chronique detaillee du nouveau CD et du show 2012.
INXS le 11 decembre 2011 au BATACLAN (Paris) : compte rendu.
JEAN-PHILIPPE SMET dans "LE PARADIS SUR TERRE" au THEATRE EDOUARD VII (Paris) : compte rendu.
"TRIBUTE TO PIERO CACCIA" avec YAROL POUPAUD, MARIE FRANCE, CONTROL CLUB, BERTRAND BURGALAT le 31 mai 2010 au GIBUS (Paris).
HEARTBREAK HOTEL (YAROL POUPAUD, ALAIN CHENNEVIERE, HUGO HOOKA HEY, TONY TRUANT, HUBERT 06 THE HUB, THOMAS DARMON, GAEL, JOCELYN, CLARA, NAOMI GREENE) le 26 fevrier 2010 au SCOPITONE (Paris).
HEARTBREAK HOTEL (YAROL POUPAUD and friends) le 22 janvier 2010 au POINT FMR (Paris).
"NIKOLA ACIN TRIBUTE" (YAROL POUPAUD, THE HELLBOYS, HEARTBREAK HOTEL, VINCENT PALMER, ALAIN CHENNEVIERE et de nombreux guests) le 27 juin 2008 au GIBUS (Paris).
THE HELLBOYS le 9 mai 2008 au GIBUS (Paris).
HEARTBREAK HOTEL le 2 decembre 2006 et le 31 mars 2007 au NOUVEAU CASINO (Paris).
THE HELLBOYS au "AIRWAVES ROCK FESTIVAL" le 26 juin 2006 a LA CIGALE (Paris).
THE HELLBOYS le 2 juin 2006 au GIBUS (Paris).
THE HELLBOYS et NINA ROBERTS : "NINA IS A PUNK ROCKER" (dans "Rock n Folk", novembre 2005).
Contact
Livre d'or
Compteur
 

JOHNNY HALLYDAY (concerts "Rester vivant" et "De l amour") les 27 et 29 novembre 2015 + 2 et 3 fevrier 2016 a Bercy AccorHotels Arena (Paris) : compte rendu.






 Page spéciale 
(avec compte rendu détaillé)
 

« Concert du groupe 
“RESTER VIVANT TOUR” 
de JOHNNY HALLYDAY 
le 9 décembre 2017 
à La Madeleine (Paris) » 
sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI




 








Ci-dessus : 
Opéra Garnier, dimanche 10 juillet 2016.
Un "François Guibert" en t-shirt blanc est présent :
au 3e étage, 3e personne à droite de la madame
en t-shirt vert (milieu de la photo). 






Intro du spectacle
(photo : Christian “Chris Powderworker”
Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).


JOHNNY HALLYDAY
“Rester Vivant”


Vendredi 27 novembre
& dimanche 29 novembre 2015
+ mardi 2 février
& mercredi 3 février 2016

à l’AccorHotels Arena/Bercy (Paris) :

“Rester vivant” : spectacle dynamite et époustouflant,
à la fois géant et intimiste. Deux heures trente d’un concert de pur rock’n’roll et de rhyth’m’nblues authentique. Johnny Hallyday retrouve la fougue, l’intensité, la dinguerie et l’énergie rock’n’roll de son album studio “Johnny, reviens ! — Les rocks les plus terribles” (1964). Et de son groupe d’alors,
Joey & The Showmen (avec Joey Greco et Bobbie Clarke).



“Rester vivant”
(photo : Christian “Chris Powderworker” 
Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).

C’était le cas sur la précédente tournée : au Stade de France (15, 16 & 17 juin 2012), dans ce même Bercy (uniquement le soir magique du 16 juin 2013),
au Trianon (15 décembre 2013). Avec déjà
Yarol Poupaud en tant que directeur musical.

Sauf que là, le nouveau groupe (remanié) est encore plus puissant. Et grande joie, il y a désormais beaucoup moins de chansons lentes qu’à Bercy 2013.



Yarol Poupaud, guitariste de FFF,
The Hellboys, Heartbreak Hotel
(avec Nikola Acin).

(photo : Christian “Chris Powderworker” 
Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).

En prime, quand il y a des ballades, ce sont des choix judicieux. Comme “J’ai pleuré sur ma guitare” (1974), cainetwouy music à la française. Avec un texte de Michel Mallory qui, pour une fois, évite la balourdise.

“L’idole des jeunes”, sublime relecture sobre et, ce n’est pas contradictoire, adulte. “Seul”, vibrante et déchirante interprétation.



“Noir c'est noir”
(photo : Christian “Chris Powderworker” 
Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).

À part une version toute molle de “Quelque chose
de Tennessee” (en même temps, difficile d’en faire
un dingoboogie), tout est réussi dans ce spectacle.
Mise en scène, lumières, enchaînements entre les morceaux.



“Requiem pour un fou”
(photo : Christian “Chris Powderworker”

Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).

Et surtout, au-delà de l’impressionnante technique visuelle, l’interprétation (par le groupe et par
Le Chanteur) des vingt-huit morceaux joués captive :
hyper rock roll. Et raffinée. Y compris quand
l’électricité sur scène est à fond les ballons.



Philippe Almosnino,
guitariste des Wampas de 1992 à avril 2015.


(photo : Christian “Chris Powderworker”

Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).

Pour ce spectacle, à moins d’être blasé ou de mauvaise foi, on ne peut quasiment rien reprocher à Johnny Hallyday et son gang soudé. Un vrai groupe de rock, aussi phénoménal qu’inspiré et concentré.



“Nadine”. De gauche à droite :
David “Dave” McMurray, Renaud Gensane,
Thomas Henning, Allen Hoist.


(photo : Christian “Chris Powderworker” 

Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).

Tous les musiciens et choristes vivent à fond l’instant présent, donnant tout ce qu’ils ont. 
Ils ont la même énergie au rythme et au blues, entre Mano Negra et Wilson Pickett, que la formation 2013/2014 “Je veux du bonheur” de Christophe Maé.

Stefan & Rycko Filey (choristes), Allen Hoist (saxophone), Thomas Henning (trombone), Renaud Gensane (trompette), ici présents aux côtés de Johnny,
en faisaient d’ailleurs partie.



Octobre 2014 :
derniers concerts de la tournée
“Je veux du bonheur”
de Christophe Maé.

À chaque instant, sans aucun moment d’ennui, on prend un pied immense à assister à cet Hallyday show plein
de surprises et renouvelé pour de vrai. En écoutant 
(et regardant) les musiciens, ainsi que le chanteur
tout ragaillardi et plein de pep’s.



Jean-Philippe
(photo : Christian “Chris Powderworker” 
Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).

Sa voix est aussi maîtrisée, féline et fougueuse que
sur “Les rocks les plus terribles”. Cinquante années d’expérience scénique en prime, et la gnak viscérale identique. Le même amour pour la musique électrique rebelle, chevillé au corps et à son âme.



“De l'amour”
(photo : Christian “Chris Powderworker” 
Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).

En totale connivence avec le roi du rock et du roll, Yarol Poupaud a su proposer à ce dernier une set list d’enfer. Celle-ci est constituée aux trois quarts de titres rapides.



“De l'amour”, bis.
(photo : Christian “Chris Powderworker” 
Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).

Parmi les mégatubes interprétés, on trouve de vrais blues ou rocks : “Noir c’est noir”, “Le pénitencier”, “Fils de personne”, “Oh ! Ma jolie Sarah”, “La musique que j’aime”. Pas mal de raretés réellement « pas chantées depuis longtemps », telle une “Nadine” experte, aux cuivres démultipliés et fonçant à toute berzingue.



Jean-Philippe et Philippe
(photo : Christian “Chris Powderworker” 
Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).

Des hits de nos Éternels Copains Américains d’Amérique : “Mystery Train” (« celle-là, je suis sûr qu’il y en a beaucoup d’entre vous qui ne la connaissent pas », © JH
le 29 novembre dans le micro, après l’avoir interprétée),
“Blue Suede Shoes”. Ainsi que “La fille de l’été dernier” (“Summertime Blues” en version française)
d’Eddie Cochran, le Viktor Huganet de là-bas.



Intermède “I Want to Take You Higher” 
& “Dance to the Music” (Sly & The Family Stone)

(photo : Christian “Chris Powderworker” 
Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).

En intermède (par le groupe et les choristes uniquement) : “I Want To Take You Higher” et “Dance To The Music” (Sly & The Family Stone) mêlés. Soit un palpitant funk rock fantabuleux de dix minutes avec cuivres, harmonica (fidèle Greg Zlap) et chœurs devenus lead à gogo. Avec visuels psychédéliques (réussis) très JH 1966/1967.



Almosnino Philippe et Poupaud Yarol
(photo : Christian “Chris Powderworker” 
Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).

Beaucoup de nouveautés : “Au café de l’avenir” à la Dick Rivers des années 2011/2016. Le zboingbonguesque
“De l’amour”, avec son créateur Yodelice en invité, quatrième guitare. Chouettos “Mon cœur qui bat”,
spécial feu de camp plein de bonnes vibrations.

“Un dimanche de janvier”, qui n’est pas l’unique chanson du show, les médias généralistes faisant une fixette
sur ce titre. Pour le final, “Te manquer”, habité et mélodramatique comme il faut.



Philippe Almosnino
(photo : Christian “Chris Powderworker” 

Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).

Même “Allumer le feu”, monstruosité conçue par Zazie
et Pascal Obispo en 1998, et “Je suis victime de l’amour” (qui aurait parié qu’un titre de l’album catastrophe
“La peur” serait rejoué sur scène ?) deviennent
de supers rocks endiablés.



Sporting Club de Monaco,
28 juillet 2015.


Guitariste principal (et pro) des Wampas de 1992 à avril 2015, Philippe Almosnino apporte énormément. Dans la lignée de Vincent Palmer du groupe Bijou.

En apparence, de loin, on peut croire qu’un troisième guitariste n’est pas nécessaire. Eh bien, si : Philippe durcit (positivement) le ton musical du côté rocky. Tout en amenant de nombreuses subtilités à la guitare rythmique, à la steel guitar et au dobro.



Philippe à la steel guitar
(photo : Christian “Chris Powderworker” 
Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).

Des ornements non superflus, où l’on sent toute la culture des années 1950 et 1960 du bonhomme : surf music, rockab’, cainetwouy là encore, hillbilly, blues, etc.



“Ô Carole”, un rock des plus terribles
(photo : Christian “Chris Powderworker” 
Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).

Le fait que Johnny interprète de nouveau “Ô Carole” vient sans aucun doute de l’impulsion nouvelle qu’amènent Yarol et Philippe. Depuis leur adolescence, ces deux musiciens sont des SuperFavinets de l’album “Les rocks les plus terribles”.

Ce titre de Chuck Berry parolé avec génie par Manou Roblin (très grand auteur féminin de rock) est volontairement placé en deuze dans la set list. Il met directement dans l’ambiance. Juste après “Rester vivant”, dantesque rock rhythm’n’blues carré à la Nino Ferrer (“Blues en fin du monde”, 1993), qui ouvre le show.



Copain Skeletor,
l'un des “Maîtres de l'Univers”.

(photo : Christian “Chris Powderworker” 
Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).

Concernant la tête de mort géante qui surplombe
la scène : avant que le spectacle ne démarre, on dirait un accessoire en caoutchouc mastoc’ volé aux décorateurs
du film “Spinal Tap” (« Hello Cleveland! »).

Eh bien, dès que le show démarre, ce machin imposant
et incongru apporte un réel bonus visuel au spectacle.
Il a même ses cinq minutes de gloire durant “Fils de personne” (descendant deux mètres au-dessus de JH).



Le chanteur des “Rocks les plus terribles”
(photo : Christian “Chris Powderworker” 
Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).

C’est aussi, on parie, un pied de nez moqueur aux personnes de générations successives qui, depuis 1960, donnent JH pour dépassé ou moribond.

Clin d’œil involontaire à la scène “Rock&Roll Friday”, cette tête de Skeletor fait aussi penser au logo “Mutant Love” des Hellboys (le groupe de Nikola Acin & Yarol).

Rendez-vous de nouveau en fosse debout
(celle à 38 et 45 €) les 2 et 3 février 2016 à Bercy.


François Guibert
(17 janvier 2016)



(photo : Christian “Chris Powderworker” 
Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).


N.B. : à moins que l’équipe Warner soit d’une inconscience absurde, il est très probable (si on est logique) qu’il y aura un album (et DVD) live de cette tournée. L’idéal serait de l’enregistrer les 2 & 3 février
à Bercy.

Ne surtout pas commettre l’erreur faite pour “On Stage” (2013) : assembler de façon foutraque, en prenant en plus des captations de “mauvais soirs”, les morceaux issus de différentes dates (et sur plusieurs mois). Il n’y a aucune âme, pas d’unité ni de cohérence dans ce double CD oubliable “On Stage”. Alors que la tournée 2012/2013
était sensationnelle.



“Que je t'aime”
(photo : Christian “Chris Powderworker” 
Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).

Pour le live “Born Rocker Tour” (CD/DVD) à Bercy, c’était le concert du dimanche 16 juin 2013 qu’il fallait graver pour l'éternité. Ce soir-là, tout s’enchaînait parfaitement, avec une magie totale, à partir de
“Nashville Blues” (qui a tout décoincé) jusqu’à
“Quand on a que l'amour”.

Surtout pas celui du samedi 15 juin avec sa cohorte d'invités plus qu'encombrants, qui ralentissent le show.
Et qui n’apportent rien, à part de l'ennui.




(photo : Christian “Chris Powderworker” 
Vandenbossche, 4 déc. 2015 à Rouen).


• Le concert intégral (146 mn)
de JOHNNY HALLYDAY
le dimanche 29 novembre 2015
à Bercy est en écoute sur ce lien :

CLIQUEZ ICI

• Et plusieurs titres
du dimanche 29 novembre 2015
sont en écoute 
séparément :


— “Rester vivant” (29 nov.) :
CLIQUEZ ICI

— “Ô Carole” (vendredi 27 nov.) :
CLIQUEZ ICI

— “Ô Carole” (dimanche 29 nov.) :
CLIQUEZ ICI


— “Noir c'est noir” (29 nov.) :
CLIQUEZ ICI

— “J'ai pleuré sur ma guitare” (29 nov.) :
CLIQUEZ ICI

— “Au café de l'avenir” (29 nov.) :
CLIQUEZ ICI

— “Oh ! Ma jolie Sarah” (29 nov.) :
CLIQUEZ ICI

— “Gabrielle” (29 nov.) :
CLIQUEZ ICI

— “De l'amour” (29 nov.) :
CLIQUEZ ICI

— “La fille de l'été dernier” (29 nov.) :
CLIQUEZ ICI

— “Mystery Train” (29 nov.) :
CLIQUEZ ICI

— “Blue Suede Shoes” (29 nov.) :
CLIQUEZ ICI

— “I Want to Take You Higher” 
+ “Dance to the Music”
(reprise de Sly & The Family Stone, 29 nov.) :
CLIQUEZ ICI

— “Fils de personne” (29 nov.) :
CLIQUEZ ICI

— “Le pénitencier” (29 nov.) : 
CLIQUEZ ICI

— “Mon cœur qui bat” (29 nov.) :
CLIQUEZ ICI

— “L'idole des jeunes” (29 nov.) :
CLIQUEZ ICI

— “Nadine” (29 nov.) :
CLIQUEZ ICI

— “Un dimanche de janvier” (29 nov.) :
CLIQUEZ ICI

— “Je suis victime de l'amour” (29 nov.) :
CLIQUEZ ICI


— “La musique que j'aime” (29 nov.) :
CLIQUEZ ICI



• Le concert intégral (146 mn)
de JOHNNY HALLYDAY
le mardi 2 février 2016 à Bercy 
est en écoute sur ce lien :
CLIQUEZ ICI

• Et plusieurs titres 
du mardi 2 février 2016 
sont en écoute 
 séparément : 


— “Rester vivant” (2 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Ô Carole” (2 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Noir c'est noir” (2 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “J'ai pleuré sur ma guitare” (2 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Au café de l'avenir” (2 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Oh ! Ma jolie Sarah” (2 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Gabrielle” (2 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “De l'amour” (2 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “La fille de l'été dernier” (2 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Mystery Train” (2 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Blue Suede Shoes” (2 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “I Want to Take You Higher” 
+ “Dance to the Music”
(reprise de Sly & The Family Stone, 2 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Fils de personne” (2 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Le pénitencier” (2 fév.) :
CLIQUEZ ICI
 
— “Mon cœur qui bat” (2 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “L'idole des jeunes” (2 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Dans la peau de Mike Brown” (2 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Dégage” (2 fév.) :

CLIQUEZ ICI


— “Je suis victime de l'amour” (2 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “La musique que j'aime” (2 fév.) :

CLIQUEZ ICI



• Le concert intégral (148 mn)
de JOHNNY HALLYDAY
le mercredi 3 février 2016 à Bercy 
est en écoute sur ce lien :
CLIQUEZ ICI

• Et plusieurs titres 
du mercredi 3 février 2016 
sont en écoute 
 séparément : 

— “Rester vivant” (3 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Ô Carole” (3 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Noir c'est noir” (3 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “J'ai pleuré sur ma guitare” (3 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Au café de l'avenir” (3 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Oh ! Ma jolie Sarah” (3 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Gabrielle” (3 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “De l'amour” (3 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “La fille de l'été dernier” (3 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Mystery Train” (3 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Blue Suede Shoes” (3 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “I Want to Take You Higher” 
+ “Dance to the Music”
(reprise de Sly & The Family Stone, 3 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Fils de personne” (3 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Le pénitencier” (3 fév.) : 
CLIQUEZ ICI

— “Mon cœur qui bat” (3 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “L'idole des jeunes” (3 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Dans la peau de Mike Brown” (3 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “Dégage” (3 fév.
) :

CLIQUEZ ICI


— “Je suis victime de l'amour” (3 fév.) :
CLIQUEZ ICI

— “La musique que j'aime” (3 fév.) :

CLIQUEZ ICI






• Le concert intégral (102 mn)
“Vaincre le cancer”
de JOHNNY HALLYDAY
le dimanche 10 juillet 2016 
à l'Opéra Palais Garnier
est en écoute sur ce lien :
CLIQUEZ ICI



Johnny Hallyday sur la scène de l'Opéra Garnier (Paris)
le dimanche 10 juillet 2016.
Concert pour l'association Vaincre le cancer.


• Et plusieurs titres 
de ce même 10 juillet 2016 
à l'Opéra Palais Garnier
sont en écoute 
 séparément :  


— “Rester vivant” (10 juillet) :
CLIQUEZ ICI

— “Ô Carole” (10 juillet) :
CLIQUEZ ICI

— “Noir c'est noir” (10 juillet) :
CLIQUEZ ICI

— “Requiem pour un fou” 
(10 juillet) :

CLIQUEZ ICI

— “J'ai pleuré sur ma guitare” 
(10 juillet) :
CLIQUEZ ICI

— “Oh ! Ma jolie Sarah” (10 juillet) :
CLIQUEZ ICI

— “Quelque chose de Tennessee” 
(10 juillet) :

CLIQUEZ ICI

— “Je te promets” (10 juillet) :

CLIQUEZ ICI

— “Gabrielle” (10 février) :
CLIQUEZ ICI

— “I Want to Take You Higher” 
+ “Dance to the Music”
(reprise de Sly & The Family Stone, 10 juillet) : 
CLIQUEZ ICI

— “La terre promise” (10 juillet) :
CLIQUEZ ICI

— “Le pénitencier” (10 juillet) :
CLIQUEZ ICI

— “L'idole des jeunes” (10 juillet) :
CLIQUEZ ICI

— “Le bon temps du rock'n'roll” (10 juillet) :
CLIQUEZ ICI

— “La musique que j'aime” (10 juillet) :
CLIQUEZ ICI


— Remerciements sur scène de Johnny Hallyday
concernant l'association Vaincre le cancer 
(10 juillet) :
CLIQUEZ ICI








Ci-dessous,
paru dans le bulletin n°60 (automne 2016)
de l'association Vaincre le cancer : 





Ci-dessus :
Sion, 15 juillet 2016.



Ci-dessus :
Arcachon, 19 juillet 2016
(photo : Greg Zlap).





Ci-dessus :
Vienne, 21 juillet 2016
(dernière date).



Album CDs & DVD live
"Rester Vivant Tour" de Johnny Hallyday.
Sortie CD : 21 octobre 2016.
Sortie DVD : 25 novembre 2016.
Réalisation audio : Yarol Poupaud.






• Ci-dessous, chronique 
par JEAN-WILLIAM THOURY (Bijou)
de l'album “Rester vivant tour” 
dans 
“Rock&Folk”:






Ci-dessus :
Jean-William Thoury
(Bijou 1976/1983, "Juke Box Magazine", "Rock Folk)
et Philippe Almosnino (ex-Les Wampas de 1992 à avril 2015).

Photos prises par François Guibert le sam'di 8 octobre 2016
au "Cidisc" (Espace Champerret, 75017).


Cet après-midi-là, Philippe a accompagné
à la deuxième guitare électroacoustique
Viktor Huganet ("Busca Boogie")
pour son set "Remember Eddie Cochran".  






• Voix, showman : Jean-Philippe.

Guitares : Yarol Poupaud,
Philippe Almosnino
Robin Le Mesurier.

Basse : Laurent Vernerey.

Piano : Alain Lanty.

Claviers, orgue : Jean-Max Méry.

Harmonica : Greg Zlap.

Batterie : Geoff Dougmore.

Saxophones : David (Dave) McMurray,
Allen Hoist.

Trompette : Renaud Gensane.

Trombone : Thomas Henning.

Choristes : Stefan Filey,
Rycko Filey,
Amy Keys,
Carmel Helene.



Ci-dessus : 
de gauche à droite, Allen Hoist (saxophone),
Stefan Filey (choriste), Renaud Gensane (trompette),
Rycko Filey (choriste), Thomas Henning (trombone),
David "Dave" McMurray (saxophone leader).

Les quatre premiers ont accompagné Christophe Maé sur scène
(notamment au Palais des Sports de Paris,
en octobre 2013 et octobre 2014)
pour son "Je veux du bonheur" Tour 2013/2014. 









• Ci-dessous, chronique
par JEAN-WILLIAM THOURY (Bijou)
de l'album “De l'amour”
dans 
“Rock&Folk”:





Ci-dessus :
les films de Johnny Hallyday à voir. Par ordre de préférence :

1°) “Vengance” (2009) de Johnnie To.
Johnny Hallyday y est impressionnant.
Sa prestation et ce film sont sensationnels.
Un chef-d'œuvre cinématographique avec, pourtant,
0 % d'esprit français à l'intérieur mais ça fonctionne à fond.

2°) “Jean-Philippe” (2006) de Laurent Tuel.

3°) “L'homme du train” (2002) de Patrice Leconte.

4°) “Salaud, on t'aime” (2014) de Claude Lelouch.

5°) “Love Me” (2000) de Laetitia Masson.

6°) “Conseil de famille" (1986) de Costa-Gavras.

7°) Tous les “David Lansky” (1989).
Johnny est super bon en commissaire Lansky.
Je ne comprends pas pourquoi cette série télé est moquée et ridiculisée.
Ni pourquoi André Wilms a dit en interview dans “Télérama” 
au vingt-et-unième siècle que tant mieux que les Français aient oublié cette série.


8°) “Point de chute” (1970) de Robert Hossein.

9°) “Le spécialiste” (1969) de Sergio Corbucci.

© François Guibert
(5 janvier 2016)

• Choix de rédaction (déc. 2016) 
de Jean-William Thoury
dans “Rock&Folk” :




• Texte de Philippe Manoeuvre
sur le JH Show 2015 :



• L'année 2015 
dans “Rock&Folk” :





• SUPER WAGNER,
le groupe de Grégoire Garrigues, guitariste 
(Claudia Colonna & ses Guépards, Grégoire IV)
et chanteur, reprend 
“Voyage au pays des vivants”
(paroles : Long Chris, musique de Micky Jones
& Tommy Brown).
Album 2016 disponible sur le label Rock Paradise :




Chronique de JEAN-WILLIAM THOURY
dans 
“Rock&Folk” (août 2016) :




Ci-dessous : 
Avec MOUSTIQUE (Michel Grégoire),
rocker favori des blousons noirs,
dans la coulisse de l'Olympia 1962.

Moustique a chanté sur disque :
“Je suis comme ça” (
“My Way” d'Eddie Cochran),
“Stagger Lee”, “Anna”, 
“Good Golly Miss Molly” (Little Richard),
“Ne me fais plus souffrir”
(
“Cut Accross Shorty” d'Eddie Cochran),
“Baby Jean” (version française de Gene Vincent),
“Donna” (VF de Ritchie Valens), 
“Mister Gene Vincent”.






Yarol Poupaud, 22 décembre 2015, 
Bus Palladium, concert The Hellboys.

(© Manon Manoeuvre)



Yarol Poupaud, Philippe Manoeuvre ("Rock&Folk"),
Philippe Almosnino : le 17 septembre 2016
au "Bol d'Or", Le Castellet (83).
Avant le concert de Black Minou.




Vidéoclip “De mal à personne” (2017)
d'EFFELLO & LES EXTRATERRESTRES
(album 
“Troposphère 5”) : 

CLIQUEZ ICI

Il s'agit d'une chanson hommage
aux fans de JOHNNY HALLYDAY.







• Ci-dessous,
extrait d'une interview de BAYON
le samedi 16 janvier 2016
dans “Libération” :






• Page spéciale
« Chronique de “Yarol” (2019), 
premier album solo 
de YAROL POUPAUD » 

sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI




 Page spéciale
« Chronique de l’album 
“J'ai quelque chose à vous dire” 
de DAVID HALLYDAY 
+ son concert du 11 janvier 2019 
à Enghien-les-Bains (95) » 

sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI




 Page spéciale
« Compte rendu des concerts

“Tribute to BOBBIE CLARKE,
 VINCE TAYLOR & SES PLAY-BOYS,
JOHNNY HALLYDAY 
(“Les rocks les plus terribles”)”

de RICKY NORTON & THE NEW SHOWMEN

— le 26 mai 2018 
au Jazz Club Méridien Etoile (75017)

— avec JOEY GRECO 
le 13 juin 2018 
au Jazz Café Montparnasse (75014 Paris) » 

sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI





 Page spéciale 
(avec compte rendu détaillé)
 

« Concert du groupe 
“RESTER VIVANT TOUR” 
de JOHNNY HALLYDAY 
le 9 décembre 2017 
à La Madeleine (Paris) » 
sur ce lien :
CLIQUEZ ICI







 Page spéciale
(avec compte rendu détaillé)
« Interview de MANOU ROBLIN,
parolière de huit textes
de l'album "Johnny, reviens !
Les rocks les plus terribles" (1964)
de JOHNNY HALLYDAY »
sur ce lien :
CLIQUEZ ICI





 Page spéciale
(avec compte rendu détaillé)
« Concert “Mutant Love”
(pour Nikola Acin)
de YAROL POUPAUD
& THE HELLBOYS
& PHILIPPE ALMOSNINO
le 22 décembre 2015
au BUS PALLADIUM (Paris) »
sur ce lien :
CLIQUEZ ICI








 Page spéciale
(avec compte rendu détaillé)
« 
JOHNNY HALLYDAY
(+ DJ PHILIPPE MANOEUVRE)
le 15 décembre 2013
au TRIANON (Paris) »

sur ce lien :
CLIQUEZ ICI






 
Page spéciale
(avec compte rendu détaillé)
« Le show
“BORN ROCKER TOUR
” 
de JOHNNY HALLYDAY
le 16 juin 2013
à BERCY (Paris) »

sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI

 



 

 Page spéciale
« Compte rendu
des trois concerts
de JOHNNY HALLYDAY
les 15, 16 & 17 juin 2012
au STADE DE FRANCE
(Saint-Denis) »

sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI



 Page spéciale
(avec compte rendu détaillé)
« JEAN-PHILIPPE SMET
(JOHNNY HALLYDAY),
AUDREY DANA
& JULIEN COTTEREAU
dans la pièce 
“LE PARADIS SUR TERRE

de TENNESSEE WILLIAMS 

au THEATRE EDOUARD VII (Paris) »
sur ce lien :
CLIQUEZ ICI

 

























Aujourd'hui sont déjà 120670 visiteurs (224916 hits) Ici!
Ce site web a été créé gratuitement avec Ma-page.fr. Tu veux aussi ton propre site web ?
S'inscrire gratuitement