Site (non officiel) consacré à HEARTBREAK HOTEL et THE HELLBOYS (NIKOLA ACIN).
Site non officiel consacré à HEARTBREAK HOTEL, THE HELLBOYS, NIKOLA ACIN, YAROL POUPAUD, JOHNNY HALLYDAY.
Visuels de l'album "MUTANT LOVE" (2006) de THE HELLBOYS.
Visuels de l'album "SNAKE EYES" (2008) de HEARTBREAK HOTEL.
Vidéos officielles de HEARTBREAK HOTEL (de 2007 a 2010) et des HELLBOYS (2006).
Visuels de HEARTBREAK HOTEL en 2006 et 2007.
Chronique du CD "SNAKE EYES" de HEARTBREAK HOTEL dans "ROCK n FOLK" (aout 2008).
Chronique du CD "SNAKE EYES" de HEARTBREAK HOTEL dans "ACCORDEON et ACCORDEONISTES" (octobre 2009).
Chroniques des albums de THE HELLBOYS et HEARTBREAK HOTEL par NICOLAS UNGEMUTH dans "ROCK ET FOLK" (juillet 2011).
Interview des HELLBOYS dans le fanzine "L'ORDONNANCE" (2004).
Hommage a NIKOLA ACIN par "ROCK N FOLK" (juin 2008).
"MES DISQUES A MOI" : YAROL POUPAUD (dans "ROCK N FOLK", avril 2010).
"JUKE BOX MENTAL" par NIKOLA ACIN : DICK RIVERS, CHRISTOPHE, LEE HAZLEWOOD, APRIL MARCH, VIGON, SMOKEY ROBINSON, YAROL POUPAUD, IKE TURNER, WENDY JAMES, NEIL YOUNG, SAM MOORE.
30 singles rock n roll par NIKOLA ACIN (2007).)
Concerts "Le retour du kif" de LES MALKA FAMILY les 19 et 20 decembre 2019 a La Maroquinerie (Paris) : compte rendu.
Chronique de "YAROL" (2019), premier album solo de YAROL POUPAUD.
DAVID HALLYDAY ("Le temps d'un concert") : chronique de son album "J'ai quelque chose a vous dire" et de son concert du 11 janvier 2019 a Enghien-les-Bains (95).
Concerts hommages a JOHNNY HALLYDAY ("Les rocks les plus terribles"), BOBBIE CLARKE, VINCE TAYLOR ET SES PLAY-BOYS par RICKY NORTON & THE NEW SHOWMEN + JOEY GRECO les 26 mai et 13 juin 2018 a Paris : compte rendu.
MALKA FAMILY, album "Le retour du kif" (2017) + concerts a La Cigale (Paris) et au Chinois ("Tous a la Discomobile !" a Montreuil) en janvier 2018 : chronique detaillee.
Concert du groupe du "RESTER VIVANT TOUR" de JOHNNY HALLYDAY le 9 decembre 2017 a La Madeleine (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY (concerts "Rester vivant" et "De l amour") les 27 et 29 novembre 2015 + 2 et 3 fevrier 2016 a Bercy AccorHotels Arena (Paris) : compte rendu.
YAROL POUPAUD + THE HELLBOYS + PHILIPPE ALMOSNINO (concert "Mutant Love" pour NIKOLA ACIN) le 22 decembre 2015 au Bus Palladium (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY le 15 decembre 2013 au TRIANON (Paris) : compte rendu.
Dernier concert parisien de LITTLE RICHARD, le 7 juin 2005 a L'OLYMPIA : compte rendu.
GERARD BLANCHARD le 24 juin 2013 au THEATRE DU PETIT SAINT MARTIN (Paris) : compte rendu.
Compte rendu du show "BORN ROCKER TOUR" de JOHNNY HALLYDAY le 16 juin 2013 a BERCY (Paris).
RACHID TAHA "ZOOM" le 16 mai 2013 au TRIANON (avec MICK JONES) et le 12 juillet 2013 sur la place de la Republique (Paris) : compte rendu.
Compte rendu du show "MISTER D TOUR" de DICK RIVERS : au CASINO DE PARIS 2011, à l'OLYMPIA (2012), à Noisy-le-Grand et Clamart (2013).
JEAN-LUC LAHAYE le 30 mars 2013 au BATACLAN (Paris) : compte rendu.
SUPERBUS "SUNSET CLUB TOUR" le 11 decembre 2012 a l'OLYMPIA (Paris) : compte rendu.
Concerts live "STARS 80" au GRAND REX et MADER a Villeneuve (oct. 2012) : comptes rendus.
CHRIS ISAAK le 12 octobre 2012 au GRAND REX (Paris) : compte rendu.
LES AVIONS le 3 octobre 2012 au SCOP CLUB (Paris) : compte rendu.
DIDIER WAMPAS AND THE BIKINI MACHINE, SUGAR AND TIGER, EFFELLO ET LES EXTRATERRESTRES le 29 septembre 2012 a la MAROQUINERIE (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY "TOUR 2012" les 15, 16 et 17 juin 2012 au STADE DE FRANCE (Saint-Denis) : compte rendu.
ICI PARIS, "LE RETOUR" (2012) : chronique detaillee du nouveau CD et du show 2012.
INXS le 11 decembre 2011 au BATACLAN (Paris) : compte rendu.
JEAN-PHILIPPE SMET dans "LE PARADIS SUR TERRE" au THEATRE EDOUARD VII (Paris) : compte rendu.
"TRIBUTE TO PIERO CACCIA" avec YAROL POUPAUD, MARIE FRANCE, CONTROL CLUB, BERTRAND BURGALAT le 31 mai 2010 au GIBUS (Paris).
HEARTBREAK HOTEL (YAROL POUPAUD, ALAIN CHENNEVIERE, HUGO HOOKA HEY, TONY TRUANT, HUBERT 06 THE HUB, THOMAS DARMON, GAEL, JOCELYN, CLARA, NAOMI GREENE) le 26 fevrier 2010 au SCOPITONE (Paris).
HEARTBREAK HOTEL (YAROL POUPAUD and friends) le 22 janvier 2010 au POINT FMR (Paris).
"NIKOLA ACIN TRIBUTE" (YAROL POUPAUD, THE HELLBOYS, HEARTBREAK HOTEL, VINCENT PALMER, ALAIN CHENNEVIERE et de nombreux guests) le 27 juin 2008 au GIBUS (Paris).
THE HELLBOYS le 9 mai 2008 au GIBUS (Paris).
HEARTBREAK HOTEL le 2 decembre 2006 et le 31 mars 2007 au NOUVEAU CASINO (Paris).
THE HELLBOYS au "AIRWAVES ROCK FESTIVAL" le 26 juin 2006 a LA CIGALE (Paris).
THE HELLBOYS le 2 juin 2006 au GIBUS (Paris).
THE HELLBOYS et NINA ROBERTS : "NINA IS A PUNK ROCKER" (dans "Rock n Folk", novembre 2005).
Contact
Livre d'or
Compteur
 

Concerts "Le retour du kif" de LES MALKA FAMILY les 19 et 20 decembre 2019 a La Maroquinerie (Paris) : compte rendu.







Chronique des concerts
“Le retour du kif”
de LES MALKA FAMILY


les jeudi 19 et vendredi 20 décembre 2019
à La Maroquinerie (75020 Paris) :


Aucun signe d’usure, d’essoufflement, de tournerie à vide et d’autoparodie chez les Malka Family durant leurs deux concerts parisiens de 2019. Les créateurs du meilleur album de funk francophone mondial, “Le retour du kif” (2017), forment une sensationnelle machine P-funk’n’roll scénique.




Les membres du groupe sont tous enthousiastes pour de vrai. Ils ne sont pas dans une posture béni-oui-oui factice et surjouée. Ils sont heureux de jouer ensemble durant deux heures dix le premier soir. Et deux heures vingt le lendemain, incluant un “Minnou (Minou)” final joué sans sonorisation, pour cause de dépassement d’horaire.




Deux sets d’un très haut niveau musical, avec un public volontiers participatif. Le concert du 20 décembre, parfait, est encore meilleur que celui de la veille. Les voix de Sev K et Gilda sont également beaucoup plus mises en avant dans les enceintes.




Le look des Malka en concert, c’est la fête alternocolorée au village. Tenues de pistolero disco cow-boy (Woody Braun, sax et chant) ou de Goldorak 1ère étoile hip hop 80s (Cool Jam, clavier gangsta cosmosadelic).

Sous l’influence du Prince de Minneapolis (Jay Murphy, clavier affûté, avec le sens des gimmicks dansants et des détails sonores). Survêt’ vert et mauve Monoprix Saint-Paul Force des familles (Romain Van Den Berg, batterie).



Combinaison Star Trek plus bottillons Bernard Frédéric blancs et scintillants (Sev K, chant). Robe rose froufrou de fun kiffeuse (Gilda Peter, chant). Manteau de scène confectionné avec un rideau de salle à manger (Beyonder, chœurs, animateur scénique).
  



En faux babacool le prem’s soir, puis doté d’un chapeau étoilé Bootsy Collins le deuze soir pour Joe Mannix (guitare) au patalon “Scatterlings of Africa”.
  



Au-delà de l’aspect visuel, il y a le plus important :
les chansons. Musicalement, ça tourne supercarré, funk’n’roll à gogo. De façon implacable, positivement professionnelle, et avec un enthousiasme de jeunesse éternelle.




Les Malka sont au mégatop de leur forme artistique.
Ils envoient dans la sonorisation un puissant funk’n’roll swinguant et percutant. Sans commune mesure
avec les frustrants albums studio, bridés et bricolos,
“On the Beach” (1991) et “Tous des oufs !” (1992).




Un inédit, irrésistible, “Mon nom c’est Malka”, est joué
en introduction. Les instruments démarrent les uns après les autres : batterie, basse, clavier, guitare. Woody qui tonitrue « tout le monde est chaud ce soir (x 6), la Maroquinerie ! », « Mon nom c’est Malka ! » (x 8 ).

Puis « On va jouer ça » ou « On va faire quoi ? », à huit reprises, entrecoupés des chœurs : « On the Beach! », « Suzie Funk ! », « L.A. Party ! », « Roller skate ! »,
« Tous des oufs ! », « Donne-moi ça ! »,
etc.



Aux percussions, deux membres additionnels, un par soir. Dont le globe-trotter baroudeur brésilien Zé Luis Nascimento (le 20 décembre).
 



Sur cette chanson comme durant tout le concert,
les quatre cuivres pulsent de manière énergique, nette, sans bavure, tels des James Brown Horns de Paname City Funkin’. Outre Woody au sax alto, il y a Gil C Freak (trompette), Isaac Ben Araz (trombone) et Eric Rohner (sax ténor et baryton).




“M
on nom c’est Malka” représente la science qu’infusent les Malka dans leur musique pour concevoir leurs funks les plus terribles. Feeling, débrouillardise, bonne humeur, recul sur soi-même, musicalité absolue, maîtrise du spectacle, sens de l’improvisation qui sait où elle va
et ne s’égare pas.




Avec un esprit typiquement français et en français. Exemple : « Donne-moi ça encore une fois. » Une phrase simple et, quelque part, très drôle, car à traduire dans la langue internationale de Les Daft Punk robotisés et lissés. Elle sonne drôlement bien, beaucoup mieux qu’en anglais.

Tout le monde le sait depuis 1960 : la langue d’ici est celle qui sonne le mieux pour chanter la musique électrique, celle qui bouge et remue.




La rythmique est infatigable : « écoutez la basse » slap’n’sonique de Dany’ O. Même pendant son solo en solo de cinq minutes (avant le rappel), clôturé par la ligne de “Taudi Groove”, on ne s’ennuie pas.
 



La setlist est la même les deux soirs : 

 “Mon nom c’est Malka”


 
L’instrumental de “Taudi Groove”




 “
Tape-les comme ça”




 “
Le grand méchand lourd”
(version instrumentale)




 “
Roller skate”
(Sev K au chant lead)




 “
Fricassée de funk”




 “
Keep It Going”
(une nouveauté, beaucoup mieux en live
que la version studio disponible sur YouTube
où intervient Golden Rama)



 “Fun kiffeur”
(Gilda Peter au chant lead)




 “
Poulet cuit”
(Sev K au chant lead)




 “
Nouveau monde”




 “
Tous des oufs !”
 



 “
Chaque jour on vit”
(titre démarré par Dany’O au clavier et au chant,
puis le groupe l’accompagne) 
 



 “
Donne-moi ça !”


 
Le solo de basse de Dany’O
(5 mn)




 “
L.A. Party”
(Cool Jam au chant lead)




 “
Gouvernement”
(Dany’ O au chant lead, et toujours à la basse.
Un titre 100 % P-rock, créé à la fin des années 1990
mais jamais enregistré sur disque)




 “
Malka on the Beach”




 “
Bellevie (Cosmic Rock)”




 
Bonus le 20 décembre :
Minnou (Minou)”.


Texte
& photos live amateurs :

François Guibert
(31 décembre 2019




 MALKA FAMILY 2020 :
“Super duper dans l'espace
”.










 Page spéciale 
« Concerts et album 
“Le retour du kif” 
de MALKA FAMILY :

— le 12 janvier 2018 
à La Cigale (Paris)

— le 13 janvier 2018 
au Chinois (Montreuil) »

sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI










































































 

 































































































 

 






































      
  








Aujourd'hui sont déjà 120672 visiteurs (224934 hits) Ici!
Ce site web a été créé gratuitement avec Ma-page.fr. Tu veux aussi ton propre site web ?
S'inscrire gratuitement