Site (non officiel) consacré à HEARTBREAK HOTEL et THE HELLBOYS (NIKOLA ACIN).
Site non officiel consacré à HEARTBREAK HOTEL, THE HELLBOYS, NIKOLA ACIN, YAROL POUPAUD, JOHNNY HALLYDAY.
Visuels de l'album "MUTANT LOVE" (2006) de THE HELLBOYS.
Visuels de l'album "SNAKE EYES" (2008) de HEARTBREAK HOTEL.
Vidéos officielles de HEARTBREAK HOTEL (de 2007 a 2010) et des HELLBOYS (2006).
Visuels de HEARTBREAK HOTEL en 2006 et 2007.
Chronique du CD "SNAKE EYES" de HEARTBREAK HOTEL dans "ROCK n FOLK" (aout 2008).
Chronique du CD "SNAKE EYES" de HEARTBREAK HOTEL dans "ACCORDEON et ACCORDEONISTES" (octobre 2009).
Chroniques des albums de THE HELLBOYS et HEARTBREAK HOTEL par NICOLAS UNGEMUTH dans "ROCK ET FOLK" (juillet 2011).
Interview des HELLBOYS dans le fanzine "L'ORDONNANCE" (2004).
Hommage a NIKOLA ACIN par "ROCK N FOLK" (juin 2008).
"MES DISQUES A MOI" : YAROL POUPAUD (dans "ROCK N FOLK", avril 2010).
"JUKE BOX MENTAL" par NIKOLA ACIN : DICK RIVERS, CHRISTOPHE, LEE HAZLEWOOD, APRIL MARCH, VIGON, SMOKEY ROBINSON, YAROL POUPAUD, IKE TURNER, WENDY JAMES, NEIL YOUNG, SAM MOORE.
30 singles rock n roll par NIKOLA ACIN (2007).)
Concerts "Le retour du kif" de LES MALKA FAMILY les 19 et 20 decembre 2019 a La Maroquinerie (Paris) : compte rendu.
Chronique de "YAROL" (2019), premier album solo de YAROL POUPAUD.
DAVID HALLYDAY ("Le temps d'un concert") : chronique de son album "J'ai quelque chose a vous dire" et de son concert du 11 janvier 2019 a Enghien-les-Bains (95).
Concerts hommages a JOHNNY HALLYDAY ("Les rocks les plus terribles"), BOBBIE CLARKE, VINCE TAYLOR ET SES PLAY-BOYS par RICKY NORTON & THE NEW SHOWMEN + JOEY GRECO les 26 mai et 13 juin 2018 a Paris : compte rendu.
MALKA FAMILY, album "Le retour du kif" (2017) + concerts a La Cigale (Paris) et au Chinois ("Tous a la Discomobile !" a Montreuil) en janvier 2018 : chronique detaillee.
Concert du groupe du "RESTER VIVANT TOUR" de JOHNNY HALLYDAY le 9 decembre 2017 a La Madeleine (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY (concerts "Rester vivant" et "De l amour") les 27 et 29 novembre 2015 + 2 et 3 fevrier 2016 a Bercy AccorHotels Arena (Paris) : compte rendu.
YAROL POUPAUD + THE HELLBOYS + PHILIPPE ALMOSNINO (concert "Mutant Love" pour NIKOLA ACIN) le 22 decembre 2015 au Bus Palladium (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY le 15 decembre 2013 au TRIANON (Paris) : compte rendu.
Dernier concert parisien de LITTLE RICHARD, le 7 juin 2005 a L'OLYMPIA : compte rendu.
GERARD BLANCHARD le 24 juin 2013 au THEATRE DU PETIT SAINT MARTIN (Paris) : compte rendu.
Compte rendu du show "BORN ROCKER TOUR" de JOHNNY HALLYDAY le 16 juin 2013 a BERCY (Paris).
RACHID TAHA "ZOOM" le 16 mai 2013 au TRIANON (avec MICK JONES) et le 12 juillet 2013 sur la place de la Republique (Paris) : compte rendu.
Compte rendu du show "MISTER D TOUR" de DICK RIVERS : au CASINO DE PARIS 2011, à l'OLYMPIA (2012), à Noisy-le-Grand et Clamart (2013).
JEAN-LUC LAHAYE le 30 mars 2013 au BATACLAN (Paris) : compte rendu.
SUPERBUS "SUNSET CLUB TOUR" le 11 decembre 2012 a l'OLYMPIA (Paris) : compte rendu.
Concerts live "STARS 80" au GRAND REX et MADER a Villeneuve (oct. 2012) : comptes rendus.
CHRIS ISAAK le 12 octobre 2012 au GRAND REX (Paris) : compte rendu.
LES AVIONS le 3 octobre 2012 au SCOP CLUB (Paris) : compte rendu.
DIDIER WAMPAS AND THE BIKINI MACHINE, SUGAR AND TIGER, EFFELLO ET LES EXTRATERRESTRES le 29 septembre 2012 a la MAROQUINERIE (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY "TOUR 2012" les 15, 16 et 17 juin 2012 au STADE DE FRANCE (Saint-Denis) : compte rendu.
ICI PARIS, "LE RETOUR" (2012) : chronique detaillee du nouveau CD et du show 2012.
INXS le 11 decembre 2011 au BATACLAN (Paris) : compte rendu.
JEAN-PHILIPPE SMET dans "LE PARADIS SUR TERRE" au THEATRE EDOUARD VII (Paris) : compte rendu.
"TRIBUTE TO PIERO CACCIA" avec YAROL POUPAUD, MARIE FRANCE, CONTROL CLUB, BERTRAND BURGALAT le 31 mai 2010 au GIBUS (Paris).
HEARTBREAK HOTEL (YAROL POUPAUD, ALAIN CHENNEVIERE, HUGO HOOKA HEY, TONY TRUANT, HUBERT 06 THE HUB, THOMAS DARMON, GAEL, JOCELYN, CLARA, NAOMI GREENE) le 26 fevrier 2010 au SCOPITONE (Paris).
HEARTBREAK HOTEL (YAROL POUPAUD and friends) le 22 janvier 2010 au POINT FMR (Paris).
"NIKOLA ACIN TRIBUTE" (YAROL POUPAUD, THE HELLBOYS, HEARTBREAK HOTEL, VINCENT PALMER, ALAIN CHENNEVIERE et de nombreux guests) le 27 juin 2008 au GIBUS (Paris).
THE HELLBOYS le 9 mai 2008 au GIBUS (Paris).
HEARTBREAK HOTEL le 2 decembre 2006 et le 31 mars 2007 au NOUVEAU CASINO (Paris).
THE HELLBOYS au "AIRWAVES ROCK FESTIVAL" le 26 juin 2006 a LA CIGALE (Paris).
THE HELLBOYS le 2 juin 2006 au GIBUS (Paris).
THE HELLBOYS et NINA ROBERTS : "NINA IS A PUNK ROCKER" (dans "Rock n Folk", novembre 2005).
Contact
Livre d'or
Compteur
 

Concert du groupe du "RESTER VIVANT TOUR" de JOHNNY HALLYDAY le 9 decembre 2017 a La Madeleine (Paris) : compte rendu.



Ci-dessus :
Johnny Hallyday sur la scène de l'Opéra Garnier (Paris) 
le dimanche 10 juillet 2016. 
Concert pour l'association Vaincre le cancer.
 



• 
Le concert (52 mn) du groupe 
du 
“RESTER VIVANT TOUR” 

de JOHNNY HALLYDAY
(+ 58 mn de “en plus”) 
le 9 décembre 2017 à La Madeleine
est en écoute sur lien :
CLIQUEZ ICI



Concert (52 mn) du groupe
du 
“RESTER VIVANT TOUR” 

de JOHNNY HALLYDAY


le
samedi 9 décembre 2017
de 11h45 à 12h35 

devant l’église de la Madeleine (Paris) :


Entre République française, (« vous aimez bien,
je sais, le »
) rock’n’roll musique, et présence du peuple
de France. Cette journée de salutation et d’au revoir terrestre du public à Johnny Hallyday s’est déroulée
de la meilleure manière possible. Il aurait été impossible
de faire mieux que cela.



De 11h45 à 12h35, les trois quarts des membres du groupe du “Rester Vivant Tour” donnent un concert quasi surprise. En plein air, sous un soleil d’automne et un ciel bleu idéal. Un fantastique cadeau offert par la Bande
à Yarol Poupaud aux milliers de fans présents rue Royale, devant l’église de la place de la Madeleine.




Sont présents sur la mini scène : Yarol, Philippe Almosnino, Robin Lemesurier (guitares), Greg Zlap (harmonica), Allen Hoist (saxophone), Renaud Gensane (trompette), Alain Lanty (piano), Jean-Max Méry (orgue), Laurent Vernerey (basse).



Aux chœurs : Stefan Filey, l’Américaine Amy Keys.
Ainsi que, du Stade de France 1998 et du Tour 2000
(Tour Eiffel, Olympia), Angéline Annonier et Jerryka Jacques-Gustave. Ils interviennent régulièrement,
pas tout le temps, plutôt sur les refrains,
comme une sorte de “voix guide”.



À la batterie, à la place de Geoff Dugmore : Christophe Deschamps (qui a joué sur l’album “Gang”, ainsi qu’avec “Les vieilles canailles” en tournée).




Norbert “Nono” Krief joue de la guitare sur “La musique que j’aime” et “L’envie”, les deux premiers titres.
Il a accompagné JH de 1987 (le mythique “Johnny se donne à Bercy”, premier très bon disque live en béton armé de la carrière de JH) à l’été 1993.




C’est comme si Johnny donnait un inespéré Ultime Concert à Paris. Comme si on se retrouvait à Bercy AccorHotels Arena (27 au 29 novembre 2015,
2 et 3 février 2016) ou à l’Opéra Garnier (10 juillet 2016)
pour cette nouvelle étape du 
“Rester Vivant Tour”
.




L’esprit de Hallyday est présent partout : sur scène,
et aux côtés de chacun d’entre nous dans la foule.
Une impression renforcée par la toile géante de la superbe photo noir & blanc de Johnny. Apposée sur la devanture de l’église, surplombant la scène, elle fait face à tous les spectateurs.




Au centre de la mini scène, est posée sur un trépied
l’une des guitares du Rocker le Plus Terrible. Il n’y a aucun chanteur. C’est très bien comme cela. Dans ces instants, on n’a pas envie qu’un chanteur, aussi connu soit-il, prenne possession du micro de Johnny Hallyday.




D’ailleurs, le public chante les paroles à sa place. Parfois en se trompant dans les couplets et les vers. Chacun dans l’assistance entonne les paroles avec ferveur et tout son cœur. Doucement lorsqu’il s’agit des ballades mélancoliques : “Je te promets”, “Quelque chose
de Tennessee”, “L’idole des jeunes”. 

Ou en y allant franco, joyeusement, quand ce sont
du rythme et du blues (“Noir c’est noir”), ainsi que
les refrains et bouts de couplets de “Ma gueule”,
“Allumer le feu”, “L’envie”, “Requiem pour un fou”, etc.




Pour “Gabrielle”, cainetwuy swamp du Bayou made in Paname, on lève tous comme d’hab’ les bras en croix
sur les « Mourir d’amour enchaîné ». Sur ce titre, le solo diablesque de Greg Zlap à l’harmonica déchaîne la foule. Tout le monde tape dans les mains. C’est la fête du rock et du roll. Et cela met du baume au cœur à toutes et à tous.




Le blues’n’roll “Le pénitencier” chamboule drôlement. Notamment quand sont interprétées les paroles :
« Les portes du pénitencier / Bientôt vont se refermer /
Et c’est là que je finirai ma vie / Comme d’autres gars
l’ont fini. »




Dans cette set list populaire et impeccable, c’est génial que Yarol, Philippe et les autres y casent l’un des “Rocks les plus terribles” : “Ô Carole”. Idem pour “Elle est terrible”, un rock et roll eddiecochranien transfiguré comme seuls les rockers français savent excellemment le faire depuis 1960.




Le groupe fait une dédicace à la période Vogue en jouant un titre que Johnny n’a pas chanté (et encore, expédié dans un medley) depuis le Parc des Princes 1993 : “Souvenirs souvenirs”. Dans une version très belouze, grâce à l’harmonica de Greg, et Salut Les (Vrais) Copains, avec les guitares yé-yé twuyst.




Depuis 2003, hormis durant le “Rester Vivant Tour”
où ce morceau n’était pas interprété, “Marie” est l’instant variété du spectacle. Là, vu le contexte solennel,
on apprécie beaucoup sa version instrumentale.

L’harmonica de Greg Zlap reprend la trame mélodique vocale du chant de Johnny, vers par vers, accompagné par le public. “Marie” sonne ici comme un blues authentique, épuré. Magique.




Au total, cinquante minutes musicales d’émotions incroyables. Dans une ambiance très chaleureuse,
joyeuse, pleine d’émotions.




Le président de la République française prononce
un discours irréprochable. À la hauteur de cet événement historique.




La messe est retransmise sur un écran très peu géant
à droite de l’église, à moitié caché par un arbre. Au moins est-elle parfaitement audible, bien sonorisée.

Chacun participe à cette cérémonie religieuse comme si
on était à l’intérieur du monument. Durant ces cent-vingt minutes, c’est le silence-respect total et absolu,
rue Royale comme aux alentours.



Lorsque Yarol, Maxim Nucci, Robin Lemesurier, Matthieu Chédid jouent de la guitare devant le cercueil entre les interventions de Carole Bouquet, à l’extérieur, nous les écoutons religieusement (“Je te promets”).

Et quand cela s’y prête, en chantant en chœur par milliers doucement (“Quelque chose de Tennessee”, “Que je t’aime”). Ou en tapant dans les mains (“La musique
que j’aime”, “Mystery Train”, “De l’amour”).




Durant les trente ou quarante-cinq dernières minutes
de la messe, le ciel devient gris, presque pluvieux,
et la température glacée.

À la fin de la cérémonie, le cercueil blanc est porté 
à l’extérieur, sur la place. Au son des instrumentaux acoustiques de “Gabrielle” et “La musique que j’aime”, joués discrètement par Yarol, Philippe et Greg. Les Très Importantes Personnes, elles, se retrouvent sur le parvis 
et devant les portes de l’église. 




À
 ce moment-là, Johnny Hallyday adresse un clin d’œil-salutation à tout le monde. Ainsi, soudain, des rayons  de soleil provenant du Sud (des Champs-Élysées, de la Concorde) répandent partout une mystique dose de chaleur.

Et cela durant les dix à quinze minutes où le cercueil reste sur la place puis dans La Voiture, avant qu’il ne reparte pour de bon.




Dans le même temps, Yarol, Philippe, Greg continuent d’improviser sur le thème de “La musique que j’aime”.
Y compris pendant dix bonnes minutes une fois que
La Voiture est repartie. Et cette fois, de nouveau sur
la mini scène. Dans un très bon état esprit positif.
Comme cela a été le cas tout au long de ces quatre heures de recueillement.


François Guibert

(16 décembre 2017)

(situé sur la rue Royale elle-même,
à côté du 30 rue Royale,
à cinquante ou cent mètres de la scène,
face à celle-ci
)

Ci-dessus :
un "François Guibert"
à gauche sur la photo.






Set list du concert
du 9 décembre 2017 :

• “La musique que j'aime”

• “L'envie”

• “Je te promets”

• “L'idole des jeunes”

• “Elle est terrible”

• “Le pénitencier”

• “Noir c'est noir”

• “Gabrielle”

• “Ma gueule”

• “Quelque chose de Tennessee”

• “Ô Carole”
(de l'album “Les rocks les plus terribles”)

• “Souvenirs souvenirs”

• “Marie” 

• “Requiem pour un fou”





— Écoutez trois versions live
par YVAN CASSAR (piano)
et GAUTIER CAPUÇON (violoncelle)
le 9 décembre 2017
en l'église de La Madeleine :

• “Hymne à l'amour” (d'Édith Piaf) :
CLIQUEZ ICI

• “La quête” (de Jacques Brel) :
CLIQUEZ ICI

• “Sur ma vie” (de Charles Aznavour) :
CLIQUEZ ICI




— Écoutez les onze minutes acoustiques
des guitaristes YAROL POUPAUD,
ROBIN LEMESURIER, YODELICE,
MATTHIEU CHÉDID -M-
le 9 décembre 2017
en l'église de La Madeleine :
CLIQUEZ ICI

Dans l'ordre : “Je te promets”,
“Retiens la nuit”, “Mystery Train”,
“Quelque chose de Tennessee“,
“De l'amour”, “Que je t'aime”.



— Écoutez “La musique que j'aime”
(7 mn) en acoustique
le 9 décembre 2017
en l'église de La Madeleine
par GREG ZLAP,
ROBIN LEMESURIER,
YAROL POUPAUD,
PHILIPPE ALMOSNINO :
CLIQUEZ ICI









Ci-dessus : photo mise en ligne le 14 décembre
par Jean-Claude Camus sur son compte Instagram.
Il s'agit de l'Oiseau JH ayant à deux reprises
survolé, fait la ronde, au-dessus du cercueil
durant la cérémonie à Saint-Barthélémy
le 11 décembre 2017.

La deuxième fois, c'était au moment
où un arc-en-ciel apparaissait.
(source des infos : Paris Match du 14 décembre 2017).




© Photo prise par François Guibert, 
St-Brice 95350, le jeudi 7 décembre 2017.

 



• Ci-dessous, cinq photos
prises le vendredi 5 janvier 2018
par François Guibert :
 


• Et neuf autres photos
prises par François Guibert
le jeudi 8 février 2018 :





Dans le "courrier des lecteurs"
de "Juke Box Magazine" (février 2018) :
une lettre de Romain Decoret. 
Il est bassiste de Long Chris,
Bobbie Clarke (décédé en août 2014),
Joey Greco et plein d'autres rockers français
(et internationaux lorsqu'ils viennent jouer en France).



Romain Decoret le 27 janvier 2018 au "Cidisc",
Espace Champerret (75017).
Photo prise par François Guibert.




Vendredi 19 janvier 2018
chez Guibert Jeunes Boulmich :
séance de dédicaces de Fabienne Shine
(du groupe Shakin' Street)
et Norbert “Nono” Krief.
A droite sur la photo : un “François Guibert”.




Les dédicaces supertop faites par Norbert “Nono” Krief
sur mon double vinyle 33 tours
“Johnny se donne à Bercy” (1987).
Et sur le programme officiel de ce spectacle.
 





Espace Champerret (75017) :
Jean-William Thoury (rédacteur de ce hors série JH),
Grégoire Garrigues (guitariste de Super Wagner,
Grégoire 4, Claudia Colonna & ses Guépards, etc.)
et Philippe Manœuvre.
Découvrant ce hors série paru ce même jour.
Photo prise par © François Guibert.






Olivier Cachin et deux Black Minou :
Philippe Almosnino, Yarol Poupaud.
Le 21 mars 2018 lors du vernissage
de l'expo photos "The Spirit of Rock"
de Philippe Hamon
à la Galerie Turenne (Paris 3e).




Yarol Poupaud & Black Minou
(including Philippe Almosnino et Jean-Max Méry)
en tournée 2018.



Ricky Norton & The New Showmen 
seront en concert le samedi 26 mai 2018 à 21h30 
au Jazz Méridien Etoile (75017). 
Pour un "Tribute à Johnny Hallyday & Bobbie Clarke".


Ricky Norton et Joey Greco 
(guitariste de Joey & The Showmen, 
"Les rocks les plus terribles" et à l'Olympia 1964) 
seront en concert le mercredi 13 juin 2018 
au Jazz Café Montparnasse (75014). 
Pour un "Tribute à Johnny Hallyday & Bobbie Clarke".



Album "Music is Life" (Blue Note) de Dave McMurray,
saxophoniste en chef du "Rester vivant tour".
Sortie : 18 mai 2018.

 



Album "Mon pays c'est l'amour" de Johnny Hallyday
paru le 19 octobre 2018.

Avec les chansons "J'en parlerai au diable",
"Mon pays c'est l'amour", "Made in Rock'n'roll",
"Pardonne-moi", "Interlude", "4m2",
"Back in L.A.", "L'Amérique de William",
"Un enfant du siècle", "Tomber encore",
"Je ne suis qu'un homme".




Premier album de Yarol Poupaud
(avec les chansons "Girls" et "Boogie With You") :
sortie le 1er février 2019.
En concert le 20mars 2019 à la Maroquinerie (75020).


Encore mieux que le magnifique livre "Le regard des autres" coordonné par Patrice Gaulupeau,
car ici dans un style plus brut, säüväge, humain, fort, et en plus il s'agit du JH des années 2010,
pas celui d'avant 2007, "Inside" (éditions du Cherche-Midi, 49 euros) de Renaud Corlouër
est le livre n°1 de tout ce qui existe (disponible ou non dans le commerce) sur JH.

"On the Road" est à avoir, tout aussi réussi, sauf que "Inside" va encore plus loin
dans l'intensité et la flamboyante réussite des photos.

C'est LE livre à avoir sur JH, pas spécialement besoin d'en avoir un autre
(à part "On The Road").

François Guibert (9 novembre 2018)




• Page spéciale
« Chronique de “Yarol” (2019), 
premier album solo 
de YAROL POUPAUD » 

sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI




• Page spéciale
« Chronique de l’album 
“J'ai quelque chose à vous dire” 
de DAVID HALLYDAY 
+ son concert du 11 janvier 2019 
à Enghien-les-Bains (95) » 

sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI




• Page spéciale
« Compte rendu des concerts

“Tribute to BOBBIE CLARKE,
 VINCE TAYLOR & SES PLAY-BOYS,
JOHNNY HALLYDAY 
(“Les rocks les plus terribles”)”

de RICKY NORTON & THE NEW SHOWMEN

— le 26 mai 2018 
au Jazz Club Méridien Etoile (75017)

— avec JOEY GRECO 
le 13 juin 2018 
au Jazz Café Montparnasse (75014 Paris) » 

sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI





• Le concert intégral (102 mn)
“Vaincre le cancer”
de JOHNNY HALLYDAY
le dimanche 10 juillet 2016 
à l'Opéra Palais Garnier
est en écoute sur ce lien :
CLIQUEZ ICI








 Page spéciale
(avec compte rendu détaillé)
« Concert “Rester vivant” 
“De l'amour”
de JOHNNY HALLYDAY
les 27 & 29 novembre 2015
+ 2 & 3 février 2016
à BERCY / ACCORHOTELS ARENA
(Paris) »
sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI




• Les concert parisiens 
de JOHNNY HALLYDAY
à l'ACCORHOTELS ARENA/BERCY
sont en écoute sur ces liens :

— Dimanche 29 novembre 2015 :
CLIQUEZ ICI

— Mardi 2 février 2016 :
CLIQUEZ ICI

— Mercredi 3 février 2016 :
CLIQUEZ ICI





 Page spéciale
(avec compte rendu détaillé)
« Interview de MANOU ROBLIN, 
parolière de huit textes 
de l'album "Johnny, reviens ! 
Les rocks les plus terribles" (1964) 
de JOHNNY HALLYDAY »
sur ce lien :
CLIQUEZ ICI





 Page spéciale
(avec compte rendu détaillé)
« Concert “Mutant Love”
(pour Nikola Acin)
de YAROL POUPAUD
& THE HELLBOYS
& PHILIPPE ALMOSNINO
le 22 décembre 2015
au BUS PALLADIUM (Paris) »
sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI









 Page spéciale
(avec compte rendu détaillé)
« 
JOHNNY HALLYDAY
(+ DJ PHILIPPE MANOEUVRE)
le 15 décembre 2013
au TRIANON (Paris) »

sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI






 
Page spéciale
(avec compte rendu détaillé)
« Le show
“BORN ROCKER TOUR
” 
de JOHNNY HALLYDAY
le 16 juin 2013
à BERCY (Paris) »

sur ce lien :
CLIQUEZ ICI

 



 

 Page spéciale
« Compte rendu
des trois concerts
de JOHNNY HALLYDAY
les 15, 16 & 17 juin 2012
au STADE DE FRANCE
(Saint-Denis) »

sur ce lien :
CLIQUEZ ICI



 Page spéciale
(avec compte rendu détaillé)
« JEAN-PHILIPPE SMET
(JOHNNY HALLYDAY),
AUDREY DANA
& JULIEN COTTEREAU
dans la pièce 
“LE PARADIS SUR TERRE

de TENNESSEE WILLIAMS 

au THEATRE EDOUARD VII (Paris) »
sur ce lien : 
CLIQUEZ ICI

 


























































 

 




























Aujourd'hui sont déjà 120672 visiteurs (224941 hits) Ici!
Ce site web a été créé gratuitement avec Ma-page.fr. Tu veux aussi ton propre site web ?
S'inscrire gratuitement