Site (non officiel) consacré à HEARTBREAK HOTEL et THE HELLBOYS (NIKOLA ACIN).
Site non officiel consacré à HEARTBREAK HOTEL, THE HELLBOYS, NIKOLA ACIN, YAROL POUPAUD, JOHNNY HALLYDAY.
Visuels de l'album "MUTANT LOVE" (2006) de THE HELLBOYS.
Visuels de l'album "SNAKE EYES" (2008) de HEARTBREAK HOTEL.
Vidéos officielles de HEARTBREAK HOTEL (de 2007 a 2010) et des HELLBOYS (2006).
Visuels de HEARTBREAK HOTEL en 2006 et 2007.
Chronique du CD "SNAKE EYES" de HEARTBREAK HOTEL dans "ROCK n FOLK" (aout 2008).
Chronique du CD "SNAKE EYES" de HEARTBREAK HOTEL dans "ACCORDEON et ACCORDEONISTES" (octobre 2009).
Chroniques des albums de THE HELLBOYS et HEARTBREAK HOTEL par NICOLAS UNGEMUTH dans "ROCK ET FOLK" (juillet 2011).
Interview des HELLBOYS dans le fanzine "L'ORDONNANCE" (2004).
Hommage a NIKOLA ACIN par "ROCK N FOLK" (juin 2008).
"MES DISQUES A MOI" : YAROL POUPAUD (dans "ROCK N FOLK", avril 2010).
"JUKE BOX MENTAL" par NIKOLA ACIN : DICK RIVERS, CHRISTOPHE, LEE HAZLEWOOD, APRIL MARCH, VIGON, SMOKEY ROBINSON, YAROL POUPAUD, IKE TURNER, WENDY JAMES, NEIL YOUNG, SAM MOORE.
30 singles rock n roll par NIKOLA ACIN (2007).)
JOHNNY HALLYDAY (concerts "Rester vivant" et "De l amour") les 27 et 29 novembre 2015 + 2 et 3 fevrier 2016 a Bercy AccorHotels Arena (Paris) : compte rendu.
YAROL POUPAUD + THE HELLBOYS + PHILIPPE ALMOSNINO (concert "Mutant Love" pour NIKOLA ACIN) le 22 decembre 2015 au Bus Palladium (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY le 15 decembre 2013 au TRIANON (Paris) : compte rendu.
Dernier concert parisien de LITTLE RICHARD, le 7 juin 2005 a L'OLYMPIA : compte rendu.
GERARD BLANCHARD le 24 juin 2013 au THEATRE DU PETIT SAINT MARTIN (Paris) : compte rendu.
Compte rendu du show "BORN ROCKER TOUR" de JOHNNY HALLYDAY le 16 juin 2013 a BERCY (Paris).
RACHID TAHA "ZOOM" le 16 mai 2013 au TRIANON (avec MICK JONES) et le 12 juillet 2013 sur la place de la Republique (Paris) : compte rendu.
Compte rendu du show "MISTER D TOUR" de DICK RIVERS : au CASINO DE PARIS 2011, à l'OLYMPIA (2012), à Noisy-le-Grand et Clamart (2013).
JEAN-LUC LAHAYE le 30 mars 2013 au BATACLAN (Paris) : compte rendu.
SUPERBUS "SUNSET CLUB TOUR" le 11 decembre 2012 a l'OLYMPIA (Paris) : compte rendu.
Concerts live "STARS 80" au GRAND REX et MADER a Villeneuve (oct. 2012) : comptes rendus.
CHRIS ISAAK le 12 octobre 2012 au GRAND REX (Paris) : compte rendu.
LES AVIONS le 3 octobre 2012 au SCOP CLUB (Paris) : compte rendu.
DIDIER WAMPAS AND THE BIKINI MACHINE, SUGAR AND TIGER, EFFELLO ET LES EXTRATERRESTRES le 29 septembre 2012 a la MAROQUINERIE (Paris) : compte rendu.
JOHNNY HALLYDAY "TOUR 2012" les 15, 16 et 17 juin 2012 au STADE DE FRANCE (Saint-Denis) : compte rendu.
ICI PARIS, "LE RETOUR" (2012) : chronique detaillee du nouveau CD et du show 2012.
INXS le 11 decembre 2011 au BATACLAN (Paris) : compte rendu.
JEAN-PHILIPPE SMET dans "LE PARADIS SUR TERRE" au THEATRE EDOUARD VII (Paris) : compte rendu.
"TRIBUTE TO PIERO CACCIA" avec YAROL POUPAUD, MARIE FRANCE, CONTROL CLUB, BERTRAND BURGALAT le 31 mai 2010 au GIBUS (Paris).
HEARTBREAK HOTEL (YAROL POUPAUD, ALAIN CHENNEVIERE, HUGO HOOKA HEY, TONY TRUANT, HUBERT 06 THE HUB, THOMAS DARMON, GAEL, JOCELYN, CLARA, NAOMI GREENE) le 26 fevrier 2010 au SCOPITONE (Paris).
HEARTBREAK HOTEL (YAROL POUPAUD and friends) le 22 janvier 2010 au POINT FMR (Paris).
"NIKOLA ACIN TRIBUTE" (YAROL POUPAUD, THE HELLBOYS, HEARTBREAK HOTEL, VINCENT PALMER, ALAIN CHENNEVIERE et de nombreux guests) le 27 juin 2008 au GIBUS (Paris).
THE HELLBOYS le 9 mai 2008 au GIBUS (Paris).
HEARTBREAK HOTEL le 2 decembre 2006 et le 31 mars 2007 au NOUVEAU CASINO (Paris).
THE HELLBOYS au "AIRWAVES ROCK FESTIVAL" le 26 juin 2006 a LA CIGALE (Paris).
THE HELLBOYS le 2 juin 2006 au GIBUS (Paris).
THE HELLBOYS et NINA ROBERTS : "NINA IS A PUNK ROCKER" (dans "Rock n Folk", novembre 2005).
Contact
Livre d'or
Compteur
 

THE HELLBOYS le 9 mai 2008 au GIBUS (Paris).




THE HELLBOYS

(soirée “ROCK'N'ROLL FRIDAY”)

le vendredi  9 mai 2008

au Gibus (Paris) :

 

Toujours avec un look et des gestuelles d’enfer top classe, façon “Paul Simonon (Clash) meets Brian Setzer” (chemises en léopard, poses rocky), les Hellboys mettent le feu au Gibus !

Ils ont la patate à fond mais n’oublient pas d’avoir de vraies bonnes chansons carrées, énergiques, puissantes. Qui donnent le grand frisson.




La formation est au complet :
Nikola Acin (chant lead, guitare, showman),
Adanowsky (basse), Ghani (batterie).
Le professeur Yarol Poupaud
(d'habitude au clavier) est à la guitare
tandis que Christophe Lagarde
(normalement à la six cordes) joue du clavier.







Ils démarrent franco par “Mutant Love” puis jouent “King Of The Mambo” de façon plus hargneuse et moins ska Specials & Mano Negra que la version studio.

Ensuite, c'est “Charlie Sheen”, dans une version plus bordélique (plus live, en fait)
que la version studio.


 

En intro de “La bête humaine” (avec un texte en français, un tempo live prenant et des lumières bleutées rosées obsédantes),
Nikola interpelle le public en demandant : 
« Vous étiez tous la semaine dernière au magnifique concert de La Souris Déglinguée
? “Saint Sauveur, sauve tous ces garçons !
Saint Sauveur, sauve toutes ces filles !” »

 


Viennent “Disconnected” et un nouveau titre (« que ceux qui nous ont vu en janvier à la Flèche d’Or connaissent puisqu’on l’avait joué là-bas », a-t-il précisé) : “It's My Business”. Nikola chante le texte avec un phrasé rappé-scandé, sur une musique speedée et rocky dansante.



 

“Burn It Down” et “Besoin de rien” mettent le public Knocked-Out. Pendant ces deux titres, le shaman showman Nikola fait reprendre au public des phrases comme « Hellboys ! Hellboys ! Elvis ! Elvis ! » et en lui disant 
« De quoi avez-vous besoin ? De quoi avez-vous besoin ? » (« de rien !! »), l’incitant à donner tout ce qu’il a.


 

À la fin de deux ou trois chansons, ils rallongent celles-ci avec des éléments dub rock street funk, notamment via les petits gimmicks 70s Motown freestyle de guitare de Yarol ou des ralentissements de rythmes légèrement reggae.


 
Les Hellboys (et le duo Heartbreak Hotel), c’est le seul groupe français à chanter en anglais (même s’il y a aussi les titres “Besoin de rien” et “La bête humaine”) que j’aime, avec les bons (comme Tony Marlow, Rockspell, Ricky Norton, etc.) qui continuent de faire du rockabilly 50s pur et dur. 


 

Ce qui différencie les Hellboys des autres groupes d’ici chantant en anglais, c’est que déjà l’accent de Nikola Acin roule 100 % OK et est total’ impecc’.

 


Et puis ils ne font pas du rock “normal”. C’est-à-dire qu’ils ne font pas un rock joué de façon scolaire, ou alors faussement énervé et rebelle. Ils font un rock’n’roll vraiment excitant, qui a la sauvagerie du rockab’ originel (même si, donc, ce n’est pas du rockab’).


 

Ils ont l’étincelle en eux, le feu sacré (ce qu’évoque d’ailleurs le texte “Besoin de rien”). Les membres du groupe et leur musique ont le Joe Strummer Spirit, la Stray Cats Attitude (même si ce n’est pas du rockab’ et que ça ne copie pas les Clash).

D’ailleurs, ils ont fait deux fois la première partie de Joe Strummer à l’Élysée Montmartre, en 1999 et 2001
(“j’y étais, au premier rang”).

 


Leur album (sorti en 2006) est toujours excellent et puissant. Il met à l’amende plein plein de nouveautés anglo-saxonnes soi-disant “rock” (mais en fait affreusement molles du genou, névrosés, dotées du syndrome post-rock progressif, ennuyantes à mort, bref tout ce qu’on déteste) encensées par les branchés de 2008.

Chacun dans leur genre et avec leur univers respectif, The Hellboys et les Naast balancent la même urgence, la même vitalité, sur scène comme sur disque.

 

François Guibert
(10 mai 2008)



•••••••••••••••••••••••••

Deux photos prises
le 9 mai 2008
par © Coralie Trinh-Thi :




Ci-dessus :
avant le concert…




… Et après le show :
Caroline de Maigret
& Nikola Acin.





Aujourd'hui sont déjà 70471 visiteurs (137330 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=